3 Décembre 2022

    Martin Lanoix aimerait finir ce qu’il a entamé

    Martin Lanoix s’est ajouté au conseil municipal de Hearst au cours de la dernière année afin de remplacer le conseiller démissionnaire Conrad Morin. 

    Le nouveau politicien a assez apprécié son expérience pour solliciter un premier mandat de quatre ans auprès de la population. 

    Originaire de Hearst, Martin Lanoix travaille dans le secteur de la plomberie et des systèmes de chauffage depuis plus de 30 ans. Des changements dans sa vie professionnelle l’ont amené à habiter Timmins durant trois ans, avant de finalement revenir s’installer à Hearst il y a quelques années déjà. 

    Son séjour en dehors de la ville lui a permis de voir autre chose et de se créer des contacts. Après un mandat d’un an comme conseiller, M. Lanoix aimerait beaucoup pouvoir continuer les dossiers qu’il a entamés et être en mesure de les mener à terme. 

    Le point le plus important pour le conseiller sortant est de s’assurer que l’argent des payeurs de taxes soit bien dépensé. Il veut continuer d’être la voix de la population. « En un an, j’ai découvert quelque chose de nouveau. Je ne pensais vraiment pas que la politique était ce que je vois aujourd’hui et j’apprécie. Ça me permet de sortir de ma zone de confort et je partage mon expérience », explique-t-il. 

    À l’instar des autres candidats à cette campagne, il constate les mêmes défis. « Comme nous le savons, les enjeux les plus importants pour la Municipalité en ce moment sont le manque de logements et le manque de main-d’oeuvre qualifiée ou non. J’aimerais mettre l’accent sur les projets de loyers déjà en cours afin d’accélérer le processus de ces dossiers. » 

    Pour ce candidat à la campagne électorale, tout passe par le logement. « Aussitôt que le dossier des loyers va déboucher, on va être bon pour procéder et mettre de la pression pour aller chercher des gens d’en dehors de Hearst pour venir travailler. Pour le moment on n’a pas de place pour les loger, donc c’est très difficile », dit-il. 

    Il aimerait joindre le comité pour les logements tout en maintenant son siège au sein du comité de travail des projets environnementaux. Il estime que plusieurs dossiers risquent d’être très bénéfiques et efficaces pour Hearst. 

    Photo de courtoisie

    Autres Articles