8 Décembre 2022

    L’interrelation entre l’habitat des animaux et la biosécurité

    Chaque année, l’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) organise la Semaine de la santé animale. Ainsi, du 2 au 8 octobre 2022, l’évènement se déroule sur le thème de la protection des ha­bitats naturels et de la prévention des pandémies. Son objectif est d’informer la population au sujet de l’interdépendance des animaux, des habitats et de la santé humaine dans la création d’écosystèmes sains et la protection de la biosécurité.

    Protection des habitats

    La protection des habitats des animaux a un impact immédiat sur les écosystèmes partagés, et donc, sur la santé humaine. En empiétant sur la faune sauvage sans respecter des protocoles précis, notamment, les diverses exploitations humaines sont susceptibles d’entraîner des failles dans la biosécurité. Ces dernières peuvent s’avérer dangereuses pour les animaux et pour les humains. En protégeant ces espaces, vous contribuez à la prévention des maladies et des pandémies.

    Respect des animaux

    Le respect des animaux dans leur environnement naturel évite que des maladies soient transmises à d’autres espèces et aux humains. L’importation d’animaux exo­tiques, par exemple, présente le risque d’introduire des maladies pour lesquelles les animaux et les humains locaux ne possèdent pas d’anticorps appropriés. La prévention des futures pandémies passe éga­le­ment par la surveillance étroite des maladies chez les animaux sauvages (oiseaux migrateurs, chauve-souris, etc.), les bêtes d’élevage (porcs, moutons, etc.) et les animaux de compagnie (chiens, chats, etc.).

    Pendant la Semaine de la santé animale, plusieurs hôpitaux et cliniques vétérinaires organisent des journées portes ouvertes et d’autres activités. Pour en savoir plus : veterinairesaucanada.net.

    Autres Articles