27 septembre 2022

    Guy Bourgouin sort de la Chambre pour God Save The King

    Fidèle à ses convictions, le député de Mushkegowuk-Baie James est sorti de l’Assemblée législative de l’Ontario pour le chant God Save The King hier. À titre de Métis et de député d’un comté à grande proportion autochtone, Guy Bourgouin se voyait mal se lever et interpréter cet hymne. 

    Le premier ministre Doug Ford et le chef intérimaire du NPD ont prononcé des discours hier après-midi pour rendre hommage à la défunte reine Elizabeth II et souligner le couronnement du nouveau roi Charles III. Les députés indépendants et les libéraux ont eu la permission de prendre la parole. 

    Le député du NPD, Guy Bourgouin, n’était pas en Chambre lorsqu’est venu le temps de chanter l’hymne God Save the King. « Je n’ai rien contre la reine ou le nouveau roi, mais ma position n’a pas changé, je n’étais pas en Chambre quand ils chantaient God Save The Queen, donc je ne vais pas être en Chambre pour chanter God Save the King », indique M. Bourgouin. 

    Contacté par téléphone, M. Bourgouin a mentionné que le député autochtone Sol Mamakwa avait pris la même décision. « Il ne faut pas oublier l’aspect colonialiste lié à la monarchie, tout ce que vivent les Premières Nations. Je ne peux passer pour un hypocrite envers mes commettants du Nord en allant chanter God Save The King en Chambre », conclut le député. 

    Après le discours en l’honneur de la reine, les travaux de l’Assemblée législative ont été ajournés jusqu’au 25 octobre, soit le lendemain des élections municipales. 

    Autres Articles