8 Décembre 2022

    Grace Koffi, diversifier les entreprises locales

    Originaire de la Côte d’Ivoire, en Afrique, Grace Koffi a fait le choix de s’installer à Hearst à la suite de ses études universitaires. Résidente depuis bientôt cinq ans, elle comptabilise un trio d’entreprises dans la communauté. 

    Depuis le 9 juillet 2022, la Kege Boutique, un magasin de vêtements chics féminins, a ouvert ses portes à la population hearstéenne. La fondatrice dit vouloir offrir une plus grande variété de vêtements afin que les gens n’aient pas à commander en ligne ou avoir besoin de se déplacer dans les plus grands centres. 

    « Je fais beaucoup de recherches pour trouver de bons vêtements ; je peux commander des vêtements d’Italie afin de voir la qualité et m’assurer que c’est durable », raconte Grace. « Une fois livré, si ça ne me convient pas, je ne le mets pas dans la boutique. Ça ne me dérange pas de perdre de l’argent pour offrir une bonne qualité à la population. » 

    Elle explique que ce qui l’a poussée à ouvrir ce nouveau magasin ce sont des échanges avec les personnes qui disaient devoir voyager dans les grandes villes afin d’obtenir une variété de choix, en plus d’entendre des histoires désastreuses au sujet d’expériences de la commande en ligne. 

    « Ça fait quatre ans, bientôt cinq, que je suis ici et chaque fois que j’essaie de faire du shopping pour un évènement c’est très compliqué de trouver des vêtements à Hearst. Aussi, quand j’ai échangé avec des gens, la plupart voyagent pour aller dans de grandes villes, ou commandent en ligne et ne sont pas tout le temps satisfaits. C’est ce qui m’a poussée à lancer la boutique. Je me suis dit : “ Je veux apporter quelque chose de nouveau. ” » 

    En plus d’une boutique de vêtements, Grace à aussi à son actif les entreprises Kege Planner, un commerce de planificateurs, et le Kege Cleaning Company, un service d’entretien ménager. Ces deux organisations ont débuté à Hearst. La jeune femme a lancé son entreprise de planification en 2021, avec l’objectif de donner aux gens un outil pour aider à se détacher du côté électronique et se remettre à écrire. 

    Quelque mois plus tard, en avril 2021, Grace met en place sa compagnie d’entretien ménager. Entre autres, l’entreprise propose un nettoyage de véhicules, de résidences et de bureaux. Depuis juillet, elle offre aussi ses services dans la région de Kapuskasing. Pour la fondatrice, le coup d’envoi a été le manque de services offerts dans ce domaine. 

    « À tout moment, sur Facebook, je voyais que les gens cherchaient des personnes pour nettoyer leur maison et il n’y en avait pas », dit-elle. « J’ai fait des petites recherches, des sondages, je me suis renseignée et puis j’ai décidé de lancer l’entreprise. » 

    L’entrepreneuriat dans le sang 

    Depuis son jeune âge, Grace est avide de l’entrepreneuriat. Elle désigne son père comme étant son modèle de réussite. Ce dernier est un entrepreneur reconnu dans le domaine de l’immobilier. 

    « Il a eu des prix de meilleur promoteur immobilier dans mon pays et aussi à New York. C’est mon modèle premier. » 

    C’est lui aussi qui a encouragé sa fille à s’aventurer dans le monde, choix qu’elle a fait en venant étudier en gestion d’entreprise à l’Université de Hearst. Depuis, elle se dit chez elle dans la communauté. 

    « Quand tu viens d’une grande ville, le choc de venir ici, c’est tellement différent, et en plus il fait beaucoup plus froid, donc je me suis dit que je ne resterais pas », raconte-t-elle. « Cependant, après des années, quand tu retournes dans une grande ville comme Toronto, je me suis dit que j’ai la chance d’être à Hearst quand même. Il y a une chaleur, une atmosphère de la population aussi qui fait qu’on a envie de rester. » 

    Autres Articles