2 Décembre 2022

    Sur la route 11, de nouveaux politiciens font leur entrée, même à Timmins

    Les contribuables des municipalités d’Opasatika, Moonbeam, Smooth Rock Fall et Timmins se sont réveillés mardi matin avec un nouveau maire, contrairement aux populations de Val Rita-Harty, Kapuskasing et Fauquier-Strickland qui ont préféré poursuivre avec leur maire d’expérience.

    Kapuskasing

    Après avoir effectué son premier mandat à titre de maire de Kapuskasing, Dave Plourde n’a pas eu à défendre son titre. Le politicien qui compte 28 ans au sein du conseil municipal, dont quatre comme maire, exprime sa reconnaissance pour cette marque d’affection. « Je pense que le monde était très content des résultats qu’on a eus lors des dernières années. Je pense que tout le monde a vu qu’on a travaillé très fort. »

    Onze personnes offraient leur service à titre d’échevins. Le nouveau conseil comptera sur l’expérience de Ken Munnoch, Bruce Newton et Guylaine Scherer, mais aussi sur la relève composée de Mélanie Breton, Gary Fortin, et le retour de Martin Dinnissen qui avait été défait en 2018 après avoir complété un  premier mandat de quatre ans.

    Dave Plourde rappelle que des succès comme l’agrandissement du foyer de longue durée ou la nouvelle salle d’opération de l’hôpital de Kapuskasing ne peuvent plus se réaliser dans le Nord sans la collaboration de toutes les municipalités de la route 11. « C’est un exemple d’exactement ce qu’on peut faire en région si on travaille ensemble. On travaille et on tire dans la même direction et c’est vraiment ça que ça prend. De notre côté, il faut avoir un conseil qui travaille ensemble et qui est capable d’accomplir des projets qu’on veut accomplir. »

    Val Rita-Harty

    À Val Rita-Harty, la mairesse sortante, Johanne Baril, a obtenu un autre mandat, avec 165 votes contre 124 pour la candidate Rosanne Parent. « J’avais pour mon dire que si je gagnais, ça serait encore confirmé qu’on faisait du bon travail, le conseil et moi, et sinon que c’est un changement qui se méritait, puis que je n’avais rien à me reprocher des huit dernières années que j’ai données comme service à ma communauté », précise Mme Baril.

    Le conseil de cette municipalité demeure inchangé puisque les quatre conseillers sortants ont été réélus : Angèle Beauvais, Roger Lachance, Carole Lessard et Alain Tremblay. « Cette année, on a travaillé sur un plan stratégique avec le conseil et aussi avec la communauté et le personnel bien entendu, puis là bien on reste la même équipe pour mener terme toutes les initiatives qu’on a dit qu’on ferait dans notre plan. »

    Moonbeam

    On remarque un changement de garde à Moonbeam alors que la mairesse sortante, Nicole Fortier Levesque, a été défaite par Éric Côté, 319 votes contre 281. Éric Côté avait été le candidat progressiste-conservateur lors de la dernière campagne électorale provinciale pour le comté de Mushkegowuk-Baie James. Il a été défait par le néodémocrate, Guy Bourgouin.

    Le conseil municipal sera complété par Jacques Della Pieta, Jessica Gibson Demers, Hélène Le Saux-Néron et Nadine Morin.

    Fauquier-Strickland

    Madeleine Tremblay conserve son poste de mairesse à Fauquier-Strickland. Elle a obtenu 174 votes contre 129 pour le candidat Robert Courchesne.

    Sur les neuf personnes s’étant présentées au poste de conseiller, Claude Brunet., Jules Gendron, Pierre Lamontagne et Priscilla Marcoux ont gagné.

    Smooth Rock Falls

    Il y a eu une chaude lutte pour la mairie de la Municipalité de Smooth Rock Falls. Finalement, Patrick Roberts est sorti victorieux avec 294 votes contre 289 pour Sue Perras ; Kevin Somer a terminé avec 54 votes.

    Timmins

    Plusieurs Franco-Ontariens se sont démarqués lors de cette élection. C’est le cas de Michelle Boileau qui a obtenu 61,47 % des votes dans la Ville de Timmins. Elle a été élue conseillère du quartier 5 pour une première fois en 2018.

    Élus franco-ontariens

    L’ex-député fédéral libéral, Paul Lefebvre, a facilement remporté la mairie du Grand Sudbury.

    Matthew Shoemaker est le nouveau maire de Sault-Sainte-Marie; il parle couramment le français, l’anglais et l’italien. Ailleurs, Patrick Brown conserve son poste de maire à Brampton, et l’ex-cheffe du NPD de l’Ontario, Andrea Horwath, devient mairesse de Hamilton.

    Autres Articles