2 Décembre 2022

    Mairie de Mattice-Val Côté : Gaetan Garneau pour les citoyens

    Copropriétaire du P’tit Marché de Mattice, Gaetan Garneau se lance dans la course à la mairie pour la Municipalité de Mattice-Val Côté. En se présentant, il espère pouvoir améliorer la vie des citoyens de sa communauté. 

    Pour M. Garneau, il était impensable que le poste de maire soit décidé sans élections. En l’absence de concurrence au maire sortant, M. Garneau s’est donné la tâche d’offrir un choix à sa communauté. « Avec le P’tit Marché, le pouls de la population, je l’ai tous les jours », déclare-t-il. « Ce que j’entendais ne rimait pas avec une élection par acclamation. » 

    Se disant à l’écoute de ses concitoyens, l’aspirant maire déplore à la fois un excès de zèle et un manque de leadeurship au gouvernement municipal. « Il y a des choses que j’ai vues que j’espère ne plus revoir », soutient-il. « Quand on me dit “ le règlement c’est le règlement ”, c’est bien beau, mais dans des situations spéciales, il faut agir spécialement. » 

    Il remet aussi en question l’engagement du dernier conseil envers la région de Val Côté, énumérant le peu de services offerts à la population ainsi que le manque d’entretien de la municipalité de la part du gouvernement. « Je suis allé et je n’en revenais pas qu’on puisse faire une job [de piètre qualité] surtout depuis qu’on vient d’augmenter les taxes de 13 % », se désole M. Garneau. 

    Selon lui, cette hausse de taxe ne concorde pas avec le montant de services offerts aux citoyens. Il reconnait les difficultés financières qui ont réduit le budget de la Municipalité, comme la perte de l’entreprise TC Énergie. Cependant, il prétend que d’autres actions auraient pu être entamées plutôt qu’une taxation plus élevée. « Il y a des plus petites communautés comme Jogues, avec leur Mud Fest […] en sept ans ils ont financé un camion de pompier. En sept ans, c’est quand même mieux que d’aller piger dans les poches du contribuable », affirme le candidat à la mairie. 

    Il veut donc aller de l’avant, prendre le temps de s’impliquer à fond et mettre en place ce genre de projet dans le but de rallier la communauté. « Un moment donné, il faut tous se relever les manches et travailler ensemble », déclare-t-il. 

    Photo Facebook : Gaetan Garneau 

    Autres Articles