2 octobre 2022

    Jean-Paul Parisé honoré par sa communauté natale

    Né le 11 décembre 1941 à Smooth Rock Falls, Jean-Paul Parisé a toujours été la fierté locale pour ses talents sur la patinoire. Plus de 80 ans plus tard, son nom est immortalisé à l’entrée de la communauté. 

    Donna, la femme de Jean-Paul Parisé décédé le 7 janvier 2015 d’un cancer du poumon, était présente pour l’inauguration de l’affiche. Leur fils ainé, Marc Parisé, a expliqué que ce dévoilement était très émouvant pour sa famille. 

    Le jubilaire a passé 17 saisons dans la Ligue nationale de hockey avec les Bruins de Boston, les Maple Leafs de Toronto, les North Stars du Minnesota, les Islanders de New York et les Barons de Cleveland en plus d’avoir participé à la série du siècle dans les années 70 avec Équipe Canada contre l’URSS de l’époque. 

    La mairesse de Smooth Rock Falls, Sue Perras, a expliqué que cet évènement était important pour la Ville. Il faut célébrer les personnes qui viennent de notre communauté. On célèbre le hockey, mais aussi la personne qu’était Jean-Paul Parisé. 

    En 890 matchs dans la LNH entre 1965 et 1979, l’attaquant a amassé 238 buts, 356 passes pour un total de 594 points. 

    Il est par la suite devenu entraineur adjoint pour les North Stars du Minnesota en 1980. Au cours de la saison 1983-1984, il est devenu entraineur de l’équipe des Golden Eagles de Salt Lake de la Ligue centrale de hockey. 

    L’un de ses quatre enfants a aussi atteint la LNH. Zachary, âgé de 38 ans, joue actuellement avec les Islanders de New York après 1142 joutes dans la grande ligue. 

    Autres Articles