8 Décembre 2022

    Gaëtan Baillargeon désire continuer à s’impliquer comme conseiller municipal

    Gaëtan Baillargeon se présente de nouveau comme conseiller municipal, pour un autre mandat de quatre ans. Il désire continuer à aider les gens. Le poste de maire l’intéresse beaucoup, mais il souhaite obtenir plus d’expérience avant de se lancer. 

    Après quatre années comme conseiller, il estime être prêt et à la hauteur pour un second mandat. « Être une voix pour la communauté, il est facile de critiquer par en dehors, mais il faut s’impliquer pour que des changements se fassent à la Ville », dit-il. 

    Certaines personnes voyaient M. Baillargeon se présenter à la mairie, mais ils devront attendre encore quelques années. Selon lui, pour être un bon maire et être présent pour sa communauté, il faut avoir les moyens financiers ou être à la retraite afin de se concentrer sur les enjeux municipaux et ne pas avoir la tête à plusieurs endroits en même temps. « Tant que le poste ne sera pas à temps plein avec un salaire un peu plus élevé, il sera difficile de trouver un candidat qui va pouvoir s’investir à 100 %, à moins que cette personne ait les moyens financièrement. Je suis maintenant un entrepreneur, donc peut-être que d’ici quelques années, je pourrai m’investir plus » explique-t-il. 

    Pour le politicien, les principaux enjeux sont les mêmes pour tout le monde : la pénurie de main-d’oeuvre et la pénurie de logements. Il est conscient que les étudiants de l’Université de Hearst aident grandement les entreprises locales, mais il estime qu’il faudra davantage d’immigrants. « Avec les familles de moins en moins nombreuses, la réalité est que le Canada devra faire des changements en ce qui concerne les politiques d’immigration. Il est important que les trois paliers de gouvernement travaillent ensemble pour trouver des solutions à la pénurie de main-d’oeuvre », ajoute-t-il. 

    Maintenant qu’il compte plus d’expérience, malgré les deux ans de pandémie, le Hearstéen pense être en mesure de faire avancer davantage de dossiers. « Pour moi, c’est important que les gens viennent nous parler de leurs idées et des solutions qu’ils ont trouvées, ça prend un candidat qui n’est pas gêné. Il faut arrêter de se dire “ on aurait dû faire ceci ” et pousser par en avant et dire “ c’est ça qu’on va faire ” ! Ce n’est pas juste moi qui va sauver la Ville de Hearst, c’est un travail qu’on va faire tous ensemble », explique M. Baillargeon. 

    Il a donné comme exemple le travail exemplaire que les bénévoles ont fait pour le 100e de la Ville de Hearst, tous les petits gestes des gens de la communauté ont fait une différence. Le conseiller sortant est toujours le président du comité organisateur des festivités qui se poursuivront jusqu’en aout 2023. 

    Autres Articles