Skip to content

Le plan d’amélioration communautaire (PAC) Logement a reçu sa première demande complète, et le comité a approuvé la requête de financement de l’entrepreneur et investisseur Martin Boucher.

M. Boucher a demandé des subventions pour contribuer à la construction d’un nouveau bâtiment multi résidentiel comprenant quatre unités d’habitation de deux chambres à coucher, qui sera construit sur un terrain vacant situé au sud-ouest de l’intersection de la 15e Rue et de la rue Prince, l’accès à la propriété se faisant par la rue Prince.

Le début des travaux est prévu pour le 1er juin et ceux-ci devraient être achevés le 1er décembre. Bien que les unités soient construites sur un seul étage, elles ne pourront pas bénéficier d’un financement supplémentaire pour l’accessibilité, car elles ne seront pas totalement exemptes d’obstacles conformément aux règlementations du Code du bâtiment de l’Ontario.

Le cout total du projet est estimé à 1 051 384,99 $. Ce montant comprend 275 000 $ de frais d’entrepreneur qui ne sont pas pris en compte dans cette demande, puisque l’entrepreneur est également l’un des investisseurs.

La demande est considérée comme complète, puisque deux devis ou plus ont été reçus pour les fournitures et les services, à l’exception des services pour lesquels il n’existe qu’un seul fournisseur (par exemple, le raccordement aux services publics municipaux). Le demandeur a indiqué que sans le financement du PAC Logement, le projet ne serait pas financièrement viable.

De plus, le comité recommande que la demande soit approuvée pour le programme de subvention d’équivalents fiscaux applicable à la partie municipale des impôts fonciers. Le montant sera déterminé après que la valeur de la propriété aura été réévaluée par la Société d’évaluation foncière des municipalités (SÉFM), et sous réserve de l’approbation du conseil municipal.

Le montant maximal par projet du PAC Logement de 150 000 $ a donc été atteint pour M. Boucher, et cette approbation signifie qu’il ne reste que 50 000 $ dans le budget du PAC Logement. Pour le moment, aucune autre demande n’a été soumise au comité, toutefois l’approbation du PAC Logement par le conseil municipal est encore récente.