3 Décembre 2022

    Comment choisir un avertisseur de fumée ?

    L’avertisseur de fumée occupant un rôle important dans la prévention des incendies, il est essentiel de faire le bon choix quand vient le temps d’en acheter un. Gardez ces conseils en tête lors de votre magasinage !

    Le type

    Celui-ci doit être autorisé par la réglementation de votre municipalité et dépend principalement de l’emplacement prévu pour l’avertisseur. Voici vos options :

    • À ionisation : réagissant facilement aux vapeurs et à la fumée, il est privilégié près des chambres à coucher et dans les corridors.
    • Photoélectrique : moins sensible aux vapeurs et à la fumée, il est idéal dans des endroits comme la cuisine et la salle de bain.

    Notez que vous pouvez également opter pour un avertisseur de fumée à lumière stroboscopique. Combinant son et lumière, celui-ci est indispensable dans les logements occupés par des personnes malentendantes.

    L’alimentation

    Deux types d’alimentation sont possibles. Encore une fois, il importe de consulter le règlement de votre municipalité à cet effet avant de conclure votre achat.

    • À piles : très commun, ce type d’avertisseur re­quiert cependant de renouveler régulièrement la pile utilisée. Les piles au lithium, dont la du­rée de vie est d’environ 10 ans, sont à privilégier.
    • Électrique : cet appareil est connecté directement sur un courant de 120 volts. Une pile d’appoint est toutefois nécessaire pour assurer son fonctionnement en cas de panne d’électricité.

    N’oubliez pas que l’installation de plus d’un avertisseur de fumée est fortement recommandée et que votre appareil doit être remplacé au bout d’une dizaine d’années.

    Autres Articles