Skip to content

Les problèmes d’audition peuvent toucher des individus de tous âges. Cependant, le vieillissement augmente les risques de développer une perte auditive : il s’agit alors de presbyacousie. Apprenez-en plus sur ce phénomène qui affecte près de la moitié des personnes de 75 ans et plus.

Dégénérescence des cellules

Avec le vieillissement, certaines cellules situées à l’intérieur du principal organe de l’audition, la cochlée, s’endommagent ou vont jusqu’à mourir. Les plus touchées entraînent une perte d’audition progressive des hautes fréquences aux deux oreilles. Cette perte peut également être causée par une diminution de l’efficacité du tympan et des osselets ou des voies nerveu­ses chargées d’ache­miner l’information au cerveau. Di­­v­ers facteurs, tels que le diabète, l’hypertension et la prise de certains médicaments, peu­vent accélérer les problèmes de surdité.

Difficultés liées aux sons aigus

La dégénérescence des cellules se concentre principalement sur celles qui sont responsables de l’écoute des sons aigus. La personne atteinte de presbyacousie peut donc entendre les sons graves, mais ne pas percevoir les sons aigus dans certains mots. Son cerveau doit ainsi combler les vides dans les termes incompris, ce qui rend la communication plus difficile.

La perte d’audition liée au vieillissement est permanente. Néanmoins, diverses solutions (appareils auditifs, stratégies de communication, etc.) peuvent compenser ce problème. Consultez un audiologiste pour faire vérifier votre ouïe et en apprendre plus sur ces solutions qui peuvent simplifier votre quotidien !

Les problèmes d’audition peuvent toucher des individus de tous âges. Cependant, le vieillissement augmente les risques de développer une perte auditive : il s’agit alors de presbyacousie. Apprenez-en plus sur ce phénomène qui affecte près de la moitié des personnes de 75 ans et plus.

Dégénérescence des cellules

Avec le vieillissement, certaines cellules situées à l’intérieur du principal organe de l’audition, la cochlée, s’endommagent ou vont jusqu’à mourir. Les plus touchées entraînent une perte d’audition progressive des hautes fréquences aux deux oreilles. Cette perte peut également être causée par une diminution de l’efficacité du tympan et des osselets ou des voies nerveu­ses chargées d’ache­miner l’information au cerveau. Di­­v­ers facteurs, tels que le diabète, l’hypertension et la prise de certains médicaments, peu­vent accélérer les problèmes de surdité.

Difficultés liées aux sons aigus

La dégénérescence des cellules se concentre principalement sur celles qui sont responsables de l’écoute des sons aigus. La personne atteinte de presbyacousie peut donc entendre les sons graves, mais ne pas percevoir les sons aigus dans certains mots. Son cerveau doit ainsi combler les vides dans les termes incompris, ce qui rend la communication plus difficile.

La perte d’audition liée au vieillissement est permanente. Néanmoins, diverses solutions (appareils auditifs, stratégies de communication, etc.) peuvent compenser ce problème. Consultez un audiologiste pour faire vérifier votre ouïe et en apprendre plus sur ces solutions qui peuvent simplifier votre quotidien !