22 mai 2022

    Une page d’histoire sur nos bâtisseurs Portrait de M. Fernand Guindon

    Fernand Guindon est né à Opasatika le 19 octobre 1938. Il a été pensionnaire sept ans au Séminaire de Hearst, soit de 1954 à 1961. Il y obtient son diplôme. Son enfance à Opasatika est comme celle de tous les enfants d’un village. La pêche à la rivière l’occupait une bonne partie de l’été. Revenant avec une chainée de brochets, il essayait de les vendre au village, mais souvent il les donnait. 

    La famille avait un poney avec lequel Fernand et ses amis avaient beaucoup de plaisir. Ils s’amusaient à l’atteler pour tirer le traineau rempli de buches qui servaient à chauffer la maison. Même si c’était défendu, parfois les enfants laissaient le poney entrer dans la maison. Roméo, le père avait bien averti les enfants de toujours bien lui mettre sa bride avant de sortir de l’écurie pour éviter que la bête ne s’enfuie. Dans leurs jeux d’enfants, ils (Laurent, frère plus jeune, et son ami Philippe Mongrain) ont décidé de passer un câble autour du cou de Manny et, vigoureux comme il était, il s’est enfui. Imaginez-vous qu’ils ont pris toute une ride en essayant de le retenir. L’ami, étant plus grand que les deux frères, a empoigné le câble et ce n’est qu’après une tourniquette autour d’un gros poteau que le poney s’est arrêté. Philippe s’est retrouvé assis dans un fossé, complètement déchaussé puisqu’il a perdu ses bottes de pimp durant la poursuite. Roméo a trouvé cette scène vraiment très drôle. 

    Fernand a rencontré Pauline (Tremblay) de Harty lors d’un travail d’été, comme étudiant. Ils se sont fréquentés durant quatre ans et demi avant de se marier en juin 1963. Leur première demeure était à Kapuskasing, et ensuite à Opasatika. En 1965, Émile Joanis offre un emploi à M. Guindon à Hearst, donc c’est ainsi que lui et sa femme viennent s’établir ici. 

    Les trois enfants de Pauline et Fernand vivent à Hearst : Angèle, Gilles et Michelle. Ils ont aussi cinq petits-enfants et huit arrière-petits- enfants. 

    Lorsqu’il vivait à Kapuskasing, M. Guindon était comptable pour les Entreprises Guénette, ladite entreprise comprenant un salon funéraire, une quincaillerie, une cour à bois et des logements. 

    Une fois déménagé à Hearst, Fernand faisait la comptabilité pour F et J Lumber (Fontaine et Joanis Lumber) qui devient par la suite Arrow Timber, Fontaine Lumber et United Sawmill. Il y travaille 26 ans en plus de s’impliquer dans la communauté. Durant douze ans, il oeuvre comme commissaire pour le Conseil scolaire catholique et deux ans secrétaire pour les Chevaliers de Colomb. 

    De plus, pendant une vingtaine d’années, il s’est dévoué en tenant la comptabilité pour la paroisse Notre-Dame de l’Assomption. En 1992-1993, le Comité d’adaptation des travailleurs de Levesque Lumber lui offre un poste d’administrateur, qu’il occupera pendant deux ans. C’est en 1993 que Fernand prend la décision d’ouvrir son bureau de tenue de livres dans sa maison privée. Le début de cette pratique fut très occupé puisqu’il avait deux secrétaires à cette époque. Cette période de travail s’échelonne sur 26 ans. M. Guindon a cessé en 2020, malgré le fait qu’il appréciait beaucoup ses clients. 

    Fernand Guindon est très heureux d’avoir vécu à Hearst. Il décrit notre communauté comme en étant une d’entraide et de générosité où il est facile de se sentir en famille. Le fait de vivre loin des grands centres ne le dérange nullement. 

    Il se considère chanceux de ne jamais avoir manqué de travail, lequel il aimait vraiment. 

    Il aime être entouré de ses trois bons enfants. En juin, Pauline et Fernand célèbreront leur 59e anniversaire de mariage. 

    Fernand Guindon ajoute qu’arrêter de fumer à 35 ans a été la décision la plus sage de sa vie ! 

    Autres Articles