23 mai 2022

    Une nouvelle Acfas fondée à Toronto

    L’Université de l’Ontario français (UOF) a été inaugurée, le 12 novembre dernier, et une nouvelle section régionale de l’Acfas fut: l’organisme qui œuvre à la vitalité de la recherche dans la langue de Molière dans les régions francophones minoritaires à travers le pays aura maintenant une branche à Toronto. La nouvelle sera officialisée jeudi.

    À LIRE AUSSI: L’Université de l’Ontario français sera enfin inaugurée

    C’est l’UOF qui en avait fait la demande, plus tôt en 2021.

    L’Acfas-Toronto sera officiellement mise sur pied le 25 novembre, lors d’une assemblée générale durant laquelle seront élus les membres de son comité directeur.

    Elle sera la sixième Acfas régionale du réseau, après celles en Acadie, en Alberta, au Manitoba, en Saskatchewan et à Sudbury.

    Les Acfas régionales ont été fondées dans les années 50, et sont des comités multidisciplinaires de professeurs et d’étudiants qui organisent des activités scientifiques francophones sur leurs campus.

    Recherche en français

    Leur objectif principal est d’appuyer la vitalité de la recherche en français dans leur région.

    « Nous souhaitons que l’Acfas-Toronto soit un espace rassembleur où tous les chercheurs et toutes les chercheuses d’expression française de la grande région de Toronto et du Centre-Sud-Ouest de l’Ontario se rassemblent dans des activités multidisciplinaires aux formats variés », a indiqué le recteur de l’UOF, Pierre Ouellette.

    Aux dires du président de l’Acfas Jean-Pierre Perreault, la section torontoise de l’organisme aidera à « bâtir des ponts entre différentes communautés de recherche francophones de plusieurs universités et domaines ».

    « Cette construction de nouvelles solidarités est cruciale dans le contexte actuel, où il est difficile de faire de la recherche en français en contexte minoritaire au Canada. »

    Initiative de journalisme local – Le Droit

    Autres Articles