24 septembre 2022

    Une influence positive pour profiter du grand air

    Le nom de Mylène Coulombe-Gratton est bien connu auprès des jeunes et des amateurs de plein air de la région. La native de Hearst a lancé le projet Follow Her North en décembre 2020 pour encourager les gens à sortir et profiter de tout l’espace qui nous est offert. Le but est d’initier des personnes à toutes les belles activités à l’extérieur. 

    Dans le cadre de son cours coop, en 12e année, la passionnée du plein air a présenté le plan d’affaires d’une entreprise qui lui permettrait de joindre l’utile à l’agréable. 

    En mai 2021, Mylène est partie pendant 42 jours afin de compléter une formation pour devenir guide en nature. Le programme River Roots a été créé dans le but de diffuser beaucoup d’information dans une période donnée, ce qui permet aux participants d’assimiler plus rapidement. 

    Chaque tâche de la journée était une leçon en soi : apprendre à cuisiner sur le feu, monter un campement, voyager en canot dans les rapides, etc. Pendant les 21 premiers jours, la Hearstéenne a reçu plusieurs certifications, et l’autre moitié de son cours était un voyage commençant sur une rivière au nord du Québec, allant jusqu’à la baie James. « En revenant de ça, j’avais tout préparé ma business, puis j’étais prête à partir, sauf que la covid était encore pas mal forte ; j’ai donc dû m’adapter. J’ai décidé d’organiser des camps d’enfants puisqu’il n’y avait rien cet été-là. Tous mes camps se déroulaient dehors et c’était juste une journée. J’ai offert des camps de canot-camping, hiking et vélo », explique-t-elle. 

    La femme d’affaires a aussi commencé à développer sa propre marchandise afin de partager sa passion pour le plein air d’une façon indirecte. « J’ai choisi aussi toutes des femmes entrepreneures de la région parce que ça me tient vraiment à coeur et je veux encourager local », ajoute-t-elle. 

    Son esprit entrepreneurial et sa passion pour le tourisme datent de plusieurs années. Son père, ayant sa propre entreprise de guide touristique pour des randonnées en motoneige, lui a transmis cette passion de faire découvrir la région aux gens. 

    La jeune femme de 18 ans étudie actuellement en marketing, car le programme Tourism-Travel and Eco-Adventure a été annulé. Encore une fois, elle a vu cela comme une manière de développer le potentiel de son entreprise d’une autre façon. « Le but d’étudier en marketing, c’est de ramasser plein d’outils pour promouvoir ma business, mais c’est de promouvoir la région de Hearst. » 

    Le fait d’être jeune et femme dans un milieu majoritairement masculin présente un certain défi. Toutefois, cette situation ne freine pas Mylène. « J’ai été élevée pour suivre les garçons lors d’expéditions avec mon père et ses amis. J’ai toujours senti que j’étais à la hauteur des défis qui se présentaient à moi pendant les activités extérieures. » 

    Elle travaille aussi sur un projet touristique avec l’équipe du 100e anniversaire de la Ville de Hearst. Le but serait d’offrir des randonnées en ponton sur la chaine des lacs tout en présentant les aspects historiques des lieux. 

    Pour le moment, tout est indécis puisque l’embarcation nautique n’a pas encore été déterminée et Mylène attend des confirmations de ses collaborateurs. « On a fait toute la recherche sur comment ça été peuplé, comment ça été développé, parce que l’été la chaine des lacs c’est l’attraction principale ici », dit-elle. 

    L’histoire du Lac Sainte-Thérèse serait aussi expliquée lors de ce tour, comme l’histoire de certains bâtiments, les grandes familles qui y résidaient, etc. 

    Elle désire continuer à travailler avec le Service de développement économique de la Ville de Hearst pour que la région devienne la place où aller pour pratiquer des activités de plein air dans le Nord. La jeune femme continuera de s’épanouir dans ce domaine qui lui ressemble en attirant des touristes et des gens d’ici grâce à ses nombreux projets d’affaires. 

    Autres Articles