2 juillet 2022

    Une galerie d’art au coeur du centre-ville de Hearst

    En retrait de la rue Prince, derrière sa maison, est située La Galerie Signature Plus, le lieu où Solange Vaillancourt crée, expose et vend ses oeuvres. La petite bâtisse est séparée en sections. On y retrouve l’atelier où Mme Vaillancourt fait ses cadres et entrepose du matériel de production, la salle où elle peint ses toiles, et sa galerie d’art adjacente. L’artiste a su exploiter son talent au fil des ans. Experte en vitraux, elle peint à l’acrylique des toiles, des meubles, des tissus, des ampoules et plus encore. On peut aussi y admirer des moulages qu’elle fait à partir d’Hydrocale, une poudre blanche qui se mélange avec de l’eau, est facile à teindre de la couleur désirée et dont la finition est plus dure que le plâtre de Paris. Une collection de dessins au crayon de couleur aquarellable et au pastel tapisse un des murs aussi. Voici donc un petit tour, décrit en mots, d’un endroit que vous devez visiter pour en apprécier sa réelle beauté. 

    Designer d’intérieur de formation, Solange a toujours eu un esprit créatif et décide, en 1978, de suivre un cours de vitrail. Par la suite, en 1984, elle devient propriétaire d’un magasin, ce qui fait en sorte qu’elle n’a plus trop de temps à consacrer à son art. C’est donc après la vente de son magasin, en 1995, que cette artiste renoue avec l’art visuel. Elle a, depuis, fait plusieurs expositions, et participé à de nombreux projets et concours. Il y a un petit bout d’histoire dans chacune de ses oeuvres à sa galerie. 

    Lorsqu’on visite les lieux, on réalise assez vite l’amour que Mme Vaillancourt porte aux tulipes : il y en a dans tous les types de médium qu’elle utilise. En 2010 et en 2011, elle s’est même rendue à Ottawa pour vendre ses créations, ayant réalisé un moulage de tulipes pour l’évènement dans une série exclusive de 100. « Pour les tulipes, c’est des photos de tulipes que j’ai prises dans mon jardin, donc c’est parti de ça. Je peins d’après les photos. Pour les créations de mosaïques, j’y vais à l’oeil avec des restants de vitrail. La vitre n’est pas peinturée, je l’achète de cette couleur-là. J’ai mon patron pour le placer dessus et je découpe mon autre patron, il y a beaucoup beaucoup d’heures d’ouvrage », nous a-t-elle expliqué. 

    Pour ce qui est du moulage, Solange s’était jointe à un groupe de huit personnes pour suivre un cours. Elles ont fait un moule chacun, et reproduit le moulage dans une série de treize exemplaires. Après en avoir discuté ensemble, le groupe a choisi la forme du moulage et tous avaient leur propre idée de ce qu’ils désiraient représenter. Vous pourrez voir la collection à sa galerie. 

    Fière membre de BRAVO, le Bureau des regroupements des artistes visuels de l’Ontario, Solange participe encore aux projets annuels que le groupe propose. BRAVO est divisé en quatre formations et l’équipe du Nord est composée de 14 membres. Cette année, les artistes doivent s’inspirer d’un poème afin de créer une oeuvre pour une exposition qui aura lieu à Moonbeam en 2023. Solange a choisi d’interpréter le poème Gens d’ici de Jean-Marc Dalpé dans une toile abstraite, mais elle doit attendre d’avoir l’approbation concernant les droits d’auteur avant de commencer. 

    La collection de chaises que l’artiste a créée pour son exposition en 2021 ajoute au décor de la Galerie, chacune étant tout aussi unique que les autres. Certaines des lampes de vitrail ont aussi des éléments qui les rendent spéciales, que ce soit par le processus de création ou le type de matériaux qui a été utilisé. « Je n’ai plus envie de me promener avec les expositions. Je suis allée à Kap avec 35 de mes oeuvres pour une exposition et c’était difficile, je me suis dit ça fera. Je suis rendue à un certain âge et j’aimerais que la galerie soit vue aussi », dit-elle. Mme Vaillancourt projette de créer une page Facebook pour avoir plus de visibilité, mais c’est encore un terrain qu’elle apprivoise.

    Photos : Renée-Pier Fontaine

    Autres Articles