27 juin 2022

    Une dernière édition de PEP NEO remplie de succès

    Être représentante de PEP NEO, c’est plus que porter fièrement un ruban et un diadème. Un groupe de jeunes filles du Nord-Est de l’Ontario ont passé ensemble une fin de semaine remplie d’activités ayant comme but de promouvoir l’épanouissement personnel et l’acceptation de soi. 

    Andréane Blais est la fondatrice de PEP NEO, un programme qui vise à valoriser la beauté naturelle, l’estime de soi et l’image positive du corps. Il met aussi un accent sur la prise de parole et le leadership. 

    Mme Blais a commencé ce programme en février 2018. Depuis lors, elle a été en mesure de rencontrer 75 participantes originaires des communautés de Hearst à Timmins. « J’ai eu la chance de voir les filles complètement s’épanouir et grandir dans leur expérience », raconte-t-elle. 

    Ce type d’évènement ne fait pas l’unanimité auprès de la population. Mme Blais dit « qu’il va toujours y avoir des gens qui ne vont pas » appuyer ce type de projet, mais que de plus en plus de personnes sont ouvertes à ce programme. 

    C’est une occasion pour certaines filles de se dépasser et de se sentir plus confiantes. « Chaque année, j’ai des mamans ou des parents qui me disent que leur fille ne va jamais mettre un pied sur la scène, explique la fondatrice. Chaque année, mes filles ont toujours toutes été. » 

    Côté recrutement, Mme Blais dit qu’elle n’a pas rencontré de difficulté, atteignant sa limite de 20 participantes assez rapidement. Avant de participer à la quatrième édition de l’évènement, les filles ont fait de bonnes actions dans leur communauté. En somme, un total collectif de 200 bonnes actions a été réalisé par l’entremise du Programme d’épanouissement personnel. 

    Avant la dernière fin de semaine d’activités, les filles ont eu des entrevues et des discours à effectuer afin de sélectionner les meilleures candidates pour représenter le programme dans les médias. En troisième place, dans la catégorie préado, Hailey Hubert de Hearst explique que PEP NEO lui a permis de sortir de sa zone de confort et de se faire de nouvelles amies. 

    Parmi les bonnes actions qu’elle a accomplies, Hailey a offert des biscuits aux employés de l’épicerie et a aidé les gens à transporter leurs achats. C’est elle qui a amassé le plus d’argent parmi toutes les participantes, soit 1 600,50 $. 

    Emma Van Alstine de Kapuskasing est la gagnante dans la catégorie ado, après trois ans de participation. Cette fois-ci, elle a amassé plus de 700 $ pour le programme en sautant dans une rivière en hiver, lors de la Baignade folle organisée par le Club Rotary. Elle a également touché à une somme de 600 $ en fabriquant des cartes pour les foyers de soins de longue durée dans cinq communautés de la région. 

    Comme annoncé dans le journal Le Nord de la semaine dernière, les participantes ont réussi à récolter un total de 11 163 $ destiné à l’achat de boites de jouets et d’activités pour des enfants malades dans les hôpitaux de Hearst, Kapuskasing et Smooth Rock Falls. L’argent permettra de préparer près de 120 boites cet été pour combler la demande d’une année. Ce seront les filles qui vont sélectionner les items et remplir les boites qu’elles vont distribuer elles-mêmes dans les hôpitaux. 

    PEP NEO a amassé 23 112 $ depuis 2019. 

    Mme Blais a annoncé qu’elle met fin au programme, après six ans d’organisation et de bénévolat, pour revoir sa vision personnelle et pour se concentrer sur de nouveaux projets. Elle encourage fortement d’autres personnes à prendre la relève en créant un évènement similaire « à leur image ». 

    Autres Articles