21 mai 2022

    Un spectacle des Chiclettes, c’est « du pur bonheur »

    Les Chiclettes étaient en spectacle à la Place des Arts du Conseil des Arts de Hearst (CAH) mercredi soir pour chanter sous les airs rétro des années 40 et faire rire les gens de Hearst avec un humour teinté d’autodérision et d’humanité. 

    Le trio vocal franco-ontarien est compose´ de trois interprètes : Nathalie Nadon, Julie Kim Beaudry, et Stéphanie Visconti qui remplace temporairement Geneviève Cholette au cours de la tournée. 

    En entrevue à l’émission L’Amalgame sur les ondes de la radio CINN 91,1, le trio a parlé de leur démarche artistique. Elles racontent que le processus de création commence toujours par un thème d’actualité. Avant de passer au chant et à la danse, elles s’assoient ensemble afin de faire un remue-méninge des sujets à aborder. Par la suite, le reste suit naturellement. 

    En général, Geneviève écrit les paroles, Natalie s’occupe des textes et Julie compose la musique, formant une belle équipe soudée. « On est toutes inspirées l’une de l’autre », dévoile Julie Kim Beaudry. 

    Même si Stéphanie n’était pas impliquée dans le processus de création, elle n’avait pas peur d’amener des suggestions et des modifications aux textes afin de les améliorer. « C’est bon d’avoir une autre artiste qui peut commenter le travail qu’on fait », constate Nathalie Nadon. 

    Pour se mettre à jour, les interprètes voulaient faire un virage avec leur nouveau spectacle. En s’éloignant de la comédie musicale, les Chiclettes embrassent un style d’humour qui fait penser à l’émission américaine Saturday Night Live. Elles désiraient présenter des propos plus engagés, sarcastiques et féministes pour actualiser leur image. 

    Le trio s’est rencontré en 2009 à l’évènement Contact Ontarois et a présenté sa première vitrine l’année d’après. Depuis, les chanteuses « sillonnent les routes du pays » et rien ne semble les arrêter. 

    Photo : Marcel Marcotte 

    Autres Articles