24 septembre 2022

    Un poste supplémentaire pour soutenir les immigrants francophones de Cochrane et Timiskaming

    Le Réseau de soutien à l’immigration francophone du Nord de l’Ontario a créé un nouveau poste à Kapuskasing pour mieux centrer les efforts d’intégration des immigrants francophones dans le district de Cochrane et de Timiskaming, deux régions où le nombre d’arrivants qui s’intègrent surpasse la norme. 

    Depuis l’arrivée des étudiants internationaux de l’Université de Hearst, il y a eu une hausse du nombre d’immigrants francophones dans la région. Après plusieurs va-et-vient entre Sudbury et les communautés du Nord-Est, Thomas Mercier, coordinateur du projet, a décidé qu’il était prioritaire d’ouvrir un bureau régional pour minimiser les déplacements et mieux servir les besoins régionaux en matière d’immigration. « Ils sont à l’avant des communautés similaires, ailleurs dans le Nord de l’Ontario, grâce aux changements de mentalité qui a suivi l’arrivée d’étudiants étrangers francophones de l’Université de Hearst », explique M. Mercier. 

    Marie-Josée Tremblay, l’agente de développement socio-économique avec le réseau pour la région du Nord-Est, est arrivée en poste en décembre 2020. Depuis, elle a eu la chance d’organiser une myriade d’initiatives, dont des soirées musicales et des BBQ communautaires pour sensibiliser la population à l’arrivée des immigrants francophones. 

    Mme Tremblay mentionne qu’il y aura des activités scolaires en fin février dans les écoles du Conseil scolaire public du Nord-Est (CSPNE) pour « partager l’importance de l’inclusion et l’intégration de nos nouveaux arrivants dans notre région » avec les élèves. 

    Autres Articles