26 novembre 2022

    Statistiques à connaitre avant le jour du vote le 2 juin !

    La circonscription de Mushkegowuk-Baie James nommera son deuxième député depuis sa création en 2017. Guy Bourgouin du Nouveau Parti démocratique défend son siège face à cinq autres personnes qui désirent lui subtiliser son poste. 

    D’une superficie de 254 894 km2, le comté de Mushkegowuk-Baie James compte une population de 30 037 citoyens selon les données du recensement de 2016. En 2018, 16 598 personnes avaient droit de vote. 

    Six personnes apparaitront sur le prochain bulletin de vote de la circonscription lors du scrutin du jeudi 2 juin prochain. Guy Bourgouin défendra son poste pour le Nouveau Parti démocratique contre Éric Côté du Parti progressiste-conservateur, Matthew Pronovost du Parti libéral, Mike Buckley du Nouveau Parti bleu, Catherine Jones du Parti vert et, de nouveau cette année, Sadiq Fauzia du Ontario Provincial Confederation of Regions Party, elle qui avait cumulé 13 votes en 2018. 

    Le comté est peuplé par les membres des Premières Nations à 27 % et les francophones y sont majoritaires à 60 %. 

    En province 

    Lors de la dernière campagne électorale, 56,7 % de la population ontarienne s’était prévalue de son droit de vote. Un total de 10 246 066 personnes étaient inscrites, dont 5 806 286 se sont rendues aux bureaux de vote pour accomplir leur devoir de citoyen. 

    Queen’s Park compte 124 sièges, donc pour l’obtention d’un gouvernement majoritaire un parti doit faire élire au moins 63 députés. 

    En 2018, 825 candidats à travers l’Ontario cherchaient à se faire élire contrairement à 900 cette année, dont 41 candidats indépendants. Il y a 30 partis politiques en province. Outre les quatre principaux partis connus, le Nouveau Parti bleu de l’Ontario se lance dans l’arène politique en présentant 124 candidats. 

    Les autres organisations qui se démarquent par le nombre de candidats pour la prochaine élection sont Ontario Party de Derek Sloan (105), None of the Above Party (28), Ontario Moderate Party (17), Ontario Libertarian Party (16) et le Parti Populiste Ontario (13). 

    Le parti libéral n’a pas été en mesure de présenter un candidat dans chacune des 124 circonscriptions de la province, ayant une liste de seulement 122 personnes. Il s’agit d’une statistique inhabituelle pour ce parti qui est dans le décor de la province depuis 1867 et qui a formé un premier gouvernement en 1871.

    Autres Articles