23 mai 2022

    Stabiliser les ressources humaines à la Ville de Hearst

    La création du nouveau poste aux ressources humaines et à la santé et sécurité au travail à la Ville de Hearst laisse beaucoup de questions en suspens aux yeux du public. Le maire de Hearst se veut rassurant et croit en la pertinence de ce poste pour régler des problèmes internes et faire avancer les dossiers municipaux. Au cours des dernières années, le taux d’insatisfaction des employés et le roulement de personnel ont forcé le conseil municipal à agir. « C’est rendu très demandant du côté des ressources humaines.

    Il y a beaucoup de paperasse et de suivis, et on veut que l’administrateur en chef se concentre sur aller chercher des fonds et des programmes, et être plus aux aguets des annonces du gouvernement pour aller chercher le plus d’argent possible », explique le maire, Roger Sigouin, précisant que l’administrateur en chef était également responsable des ressources humaines. Cette nouvelle semble bien accueillie dans la communauté, mais il s’agit d’un poste spécialisé à plus de 80 000 $ par année. Certaines personnes se demandent si les salaires seront ajustés en conséquence puisqu’il y a des employés qui perdront des responsabilités en ressources humaines, mais également en santé et sécurité au travail. « Oui, il y aura des choses qui seront réajustées. C’est toute une analyse qu’on est en train de faire pour savoir si on a des besoins dans d’autres départements. »

    Le maire ajoute qu’il sera avantageux de retirer les responsabilités en santé et sécurité au travail aux officiers municipaux. « La santé et la sécurité au niveau de la province, c’est rendu une priorité pour tout le monde. Si tu prends les by-law officers qui étaient responsables de la santé et sécurité au travail, ça enlevait beaucoup de flexibilité. Ils étaient surchargés et ils n’étaient pas capables de faire leur ouvrage comme le conseil aurait aimé qu’ils le fassent », ajoute-t-il.

    Depuis des décennies, la Ville a fonctionné sans responsable aux ressources humaines, c’est pour cette raison qu’il y a eu des questions des contribuables. « On comprend que les gens se posent des questions lorsqu’on crée un nouvel emploi, mais dans bien des communautés, c’est une personne qui fait les ressources humaines. On va le rentrer dans le budget municipal en faisant d’autres coupures ailleurs que je ne peux pas dire tout de suite. Dans le passé, c’était la même personne qui faisait tout, mais on a accumulé certains retards qu’on paie pour aujourd’hui », précise le maire.

    Les emplois à la Ville sont habituellement mieux rémunérés que le marché en plus de comporter des avantages sociaux et un régime de retraite. C’est pour cette raison que plusieurs contribuables s’interrogent au sujet d’un roulement de personnel si intense dans les dernières années. « Cette personne-là est sous la gérance de l’administrateur en chef et c’est certain qu’on va travailler pour s’assurer d’aller dans la bonne direction », répond le maire à cette question. L’offre d’emploi est ouverte jusqu’à 16 h aujourd’hui, le jeudi 7 octobre, et le maire espère que la personne choisie sera en poste le plus rapidement possible.

    Autres Articles