2 Décembre 2022

    Quand l’IA décode ce que vous ne voyez pas encore

    Qu’un ordinateur puisse interpréter ce que vous voyez en analysant vos ondes cérébrales, c’est déjà compliqué. Mais interpréter ce que vous ne voyez pas encore ?

    L’expérience a consisté à asseoir une personne devant un mur blanc, avec sur son côté un autre mur, qui cache un objet situé derrière. Un projecteur éclaire l’objet. Tout dépendant de la façon dont est orienté le projecteur, des ombres se reflètent sur le mur blanc. La personne, qui porte un détecteur d’ondes cérébrales (EEG) a pour seule tâche de regarder ces ombres. Et l’ordinateur, qui ne peut lire que ses ondes EEG, doit reconstituer l’objet, dans une petite image de 16 pixels de côté.

    En un sens, l’ordinateur fait le même travail que notre esprit inconscient lorsque nous tentons nous aussi de déterminer ce qu’est un objet dont nous ne voyons que les ombres. Mais il n’y a pas de « conscient » et « d’inconscient » dans l’algorithme qui guide l’ordinateur, uniquement des calculs de probabilités, où toutes les informations ont une valeur égale.

    Le professeur en « technologies quantiques » Daniele Faccio, de l’Université de Glasgow (Écosse), doit présenter ses résultats lors du congrès de l’imagerie et de l’optique appliquée, le 11 juillet.

    L’idée derrière est qu’un ordinateur pourrait, en théorie, aider un humain à accomplir une tâche que son cerveau n’est pas capable d’accomplir à cause de la complexité des calculs de probabilités en question. On pense toutefois à des tâches futures qui nécessiteraient pas mal plus de calculs que de déduire ce que représentent des ombres…

    Photo : Agence Science-Presse

    Autres Articles