2 Décembre 2022

    Protection solaire : quelle est la différence entre les écrans chimiques et minéraux ?

    Devant la vaste sélection de produits offerts sur les rayons, il est parfois difficile de choisir son écran solaire. En plus de tenir compte du mode d’application (crème, aérosol, etc.), du facteur de protection solaire (FPS) et des propriétés (ex. : résistant à l’eau), vous devez considérer le type de filtre. Il en existe deux, soit chimique et physique — on parle alors d’un écran minéral. Pour vous aider dans votre réflexion, voici en quoi consiste chacun d’eux.

    Écran chimique

    Comme son nom l’indique, cet écran est formulé à partir de produits chimiques (ex. : octocrylène ou oxybenzone). Il pénètre la peau — il faut donc l’appliquer environ 30 minutes avant de s’exposer au soleil pour qu’il puisse agir — et absorbe les rayons nocifs à la place de celle-ci, un peu à la manière d’une éponge. Il est très efficace, mais certaines personnes peuvent être allergiques ou intolérantes aux ingrédients qui le composent.

    Écran minéral

    Fait d’ingrédients naturels (ex. : dioxyde de titane ou oxyde de zinc) peu susceptibles de provoquer des réactions allergiques, l’écran minéral ne pénètre pas l’épiderme — il est donc efficace dès l’application — et convient aux peaux sensibles, notamment. Il vous protège en réfléchissant les rayons du soleil, comme un miroir. Par ailleurs, il résiste bien à l’humidité et ne pollue pas les plans d’eau. Certains donnent toutefois à la peau un effet blanchâtre.

    Bien que les deux types de filtres agissent différemment, leur rôle est identique : préserver votre peau des rayons UVA et UVB qui augmentent les risques de cancer, entre autres. Ainsi, quel que soit votre choix, l’important est d’appliquer un écran solaire toutes les deux heures. N’hésitez pas à demander conseil en magasin pour sélectionner le produit qui vous convient en tous points !

    Autres Articles