2 juillet 2022

    PPO Hearst : les crimes augmentent et les infractions au Code de la route baissent

    Les policiers de la Police provinciale de l’Ontario du bureau de Hearst sont intervenus davantage dans la communauté, mais on compte une baisse significative du nombre de billets d’infraction sur la route. De janvier à avril 2021, 102 contraventions ont été remises sur les routes comparativement à 13 cette année. 

    Les statistiques de la Police provinciale de l’Ontario détachement de Hearst démontrent que les policiers n’ont fait qu’une arrestation pour possession de drogue entre le 1er mars et le 31 mai 2022, contrairement à 2021 qui comptait huit charges pour possession et trafic de drogue. 

    Lors de cette même période, les policiers sont intervenus à 27 occasions pour des collisions de véhicules à moteur sur le territoire du détachement de Hearst. 

    Du 1er janvier au 30 avril 2022, le nombre de billets d’infraction a été limité à neuf pour des excès de vitesse et quatre autres pour le non-respect du port de la ceinture de sécurité. À pareille date en 2021, les agents de la loi avaient remis 90 constats pour excès de vitesse et relevé 11 infractions relatives au port de la ceinture. 

    Fait à noter qu’aucun billet d’infraction au Code de la route n’a été émis en janvier et février 2022. La bonne nouvelle est au niveau de la conduite avec des facultés affaiblies : personne n’a été arrêté au cours des quatre premiers mois de cette année. 

    Le nombre de crimes violents est en hausse, passant de 16 pour la période du 1er mars au 31 mai 2021 à 18 pour le même temps en 2022. Sur la période de trois mois cette année, deux chefs d’accusation ont été enregistrés pour agression sexuelle, 11 pour agression et cinq pour d’autres crimes contre la personne. « Les données sur les crimes violents ont vu une augmentation, ceci est dû en majeure partie au fait qu’il y a maintenant deux officiers qui se concentrent sur les enquêtes relatives aux agressions sexuelles et font des entrevues beaucoup plus élaborées qui peuvent mener à plus d’une charge », indiquait le commandant par intérim de la PPO, Dominic Lalonde, lors de la dernière rencontre de la Commission des services de police. 

    Les crimes contre la propriété sont également en hausse cette année pour la même période de trois mois, passant de 20 en 2021 à 23 en 2022. 

    Autres Articles