23 mai 2022

    Pour réduire le gaspillage alimentaire, faites une autoévaluation !

    Rares sont les individus qui peuvent se targuer de ne jamais gaspiller de nourriture. Heureusement, les citoyens qui font des efforts en ce sens se multiplient au Québec. Afin de savoir de quelle façon vous pourriez améliorer votre bilan, observez attentivement ce que vous jetez à la poubelle (ou au bac brun) durant quelques semaines :

    • Y a-t-il des aliments non entamés (ex. : fruits, légumes) devenus flétris ou moisis ?
    • Y retrouvez-vous des restes de repas (ex. : spaghettis, céréales imbibées de lait) ?
    • Placez-vous des aliments au rebut dès que la date de péremption indiquée sur l’emballage est dépassée ?

    Après avoir fait l’évaluation des aliments que vous jetez, vous aurez un portrait plus clair de la situation. Vous en arriverez à certaines conclusions (ex. : vous servez de trop grosses portions, vous achetez des produits périssables en trop grande quantité) qui vous permettront d’ajuster le tir.

    En outre, avant de jeter toute nourriture, demandez-vous s’il est possible de lui don­ner une deuxième chance. Quelques morceaux de légumes cuits peuvent se retrouver dans une omelette ou une tranche de pain sec peut se transformer en chapelure, par exemple. Et si vous avez préparé trop de nourriture impossible à congeler, offrez vos surplus à votre entourage — vous pour­riez faire bien des heureux !

    ——————

    « Meilleur avant »

    Il est important de se rappeler que la date de péremption est une indication laissant place à une certaine marge de manœuvre. En effet, selon l’Agence canadienne d’inspection des aliments, cette date n’est pas une garantie de la salubrité d’un produit. Il s’agit plutôt d’un indice de la fraîcheur et de la durée de conservation potentielle des aliments n’ayant pas été ouverts. Cela signifie donc qu’après la date indiquée, l’aliment peut ne plus avoir la même fraîcheur ou la même valeur nutritive, mais être néanmoins comestible. Bien en­tendu, certains signes de détérioration (présence de moisissures, odeur nauséabonde, etc.) ne mentent pas. Faites preuve de vigilance !

    ——————

    Autres Articles