27 septembre 2022

    Peindre sa maison avant de la vendre : 3 règles d’or

    Rafraîchir la peinture de sa maison peut faire augmenter son prix de vente de quelques pour cent, ce qui n’est pas négligeable. Mais avant de sortir les rouleaux et les pinceaux, il est judicieux de garder à l’esprit trois rè­gles qui vous permettront d’optimiser votre investissement :

    1. Tenez compte de l’ensemble de votre propriété : ne négligez pas ce qui fournira à l’acheteur potentiel sa toute première impression, c’est-à-dire l’extérieur. Afin que celle-ci soit positive, vérifiez que la peinture au-dehors n’est pas défraîchie, écaillée ou simplement d’une couleur démodé Considérez aussi le patio, les clôtures et tout bâtiment adjacent. Assurez-vous que la palette employée pour l’ensemble est bien agencée et of­fre un coup d’œil attrayant.
    2. Favorisez la neutralité : même si vous avez le coup de foudre pour un magnifique jaune qui donnera à votre cuisine un air de Toscane, rappelez-vous que les goûts sont différents pour chacun. Il est donc plus prudent de vous en tenir à des couleurs neutres et sobres qui plai­ront au plus grand nombre.

    N’improvisez pas les travaux : bien que la peinture fasse partie des rénovations les plus faciles à réaliser, ne vous lancez pas sans un minimum de préparation. Soyez conscient du temps dont vous disposez pour accomplir vos travaux d’ici la vente et exécutez-les avec soin. Une finition bâclée risquerait en effet d’avoir le résultat inverse de celui que vous visez! Si vous envisagez de faire appel à un pein­tre professionnel, effectuez des re­cherches pour jauger la qualité de son travail et tenez compte des sommes additionnelles à débourser afin de mieux évaluer la rentabilité de votre investissement

    Autres Articles