27 juin 2022

    Passeport Jeunesse demande un passage piétonnier

    Une école de Hearst veut protéger ses élèves des dangers routiers. Les représentants de la communauté scolaire de Passeport Jeunesse ont rencontré les élus de la Ville de Hearst le 17 mai afin de recevoir l’appui de la Municipalité pour installer un passage à piétons. 

    La traverse proposée serait établie à proximité du pont de la rivière Mattawishkwia, entre l’École publique Passeport Jeunesse et l’église Notre-Dame de l’Assomption. 

    Lors de la présentation, Daisy Duval Janssen, présidente du conseil de parents de Passeport Jeunesse, explique que cette section de la 9e Rue où il y a beaucoup de circulation piétonne, soit d’élèves et de membres de la communauté, prend également en compte un nombre élevé de véhicules au cours de la journée. « Il y a beaucoup de véhicules qui circulent, souvent trop vite », dit-elle. 

    Puisque l’école utilise deux bâtisses, chacune du côté opposé de la 9e Rue, des dizaines d’enfants font la traverse quotidiennement, ce qui sème l’inquiétude chez les parents et le personnel. « La solution qu’on propose, c’est de trouver un moyen pour assurer la sécurité de toutes ces personnes-là », dit Elsa St-Onge, vice-présidente du conseil de parents. 

    Bien qu’une traverse avec brigadier soit en place présentement au coin de la rue Edward et de la 9e Rue, la question de la distance entre ce passage à piétons et l’école entre en jeu. 

    En mars dernier, lors de la révision de l’ébauche du budget en capital 2022 de la Ville de Hearst, les élus ont pris la décision d’enlever une somme de 26 000 $ au budget, qui était destinée à la réalisation d’un passage à piétons, dans son effort d’équilibrer le budget présentant à ce moment-là un déficit. 

    À la fin de la présentation, Roger Sigouin, maire de Hearst, a mentionné que le dossier sera étudié prochainement par le département des travaux publics « pour voir quelles sont les possibilités ». 

    Autres Articles