26 septembre 2022

    Ontario en bref : PPO, Ottawa et cinéma

    En janvier 2022, dans la région du détachement de la baie James, la Police provinciale de l’Ontario (PPO) a enquêté sur 65 incidents liés à la violence à domicile et à huit agressions sexuelles. Parmi les cas dénombrés, une personne a été accusée pour une infraction pénale au cours de 21 des interventions policières. La PPO ne divulguera pas le nom des accusés afin de protéger l’identité des victimes. 

    Enquêtes à Ottawa 

    Le Service de police d’Ottawa annonce qu’il mène actuellement une enquête sur trois incidents liés aux comportements de certaines personnes ayant participé aux manifestations du « convoi de la liberté » au centre-ville de la capitale fédérale, soit la profanation de la sculpture de Terry Fox et du Monument commémoratif de guerre du Canada, ainsi que l’obtention de repas de l’organisme au service des itinérants, Les Bergers de l’espoir. Il y a également une enquête en cours concernant des comportements de manifestants jugés inappropriés envers la police, les employés municipaux et les résidents. 

    Manger au cinéma 

    Les cinéphiles peuvent manger du maïs soufflé et d’autres collations dans les salles de théâtre. Doug Ford, premier ministre de l’Ontario, a annoncé il y a deux semaines que certaines restrictions liées à la COVID-19 seraient assouplies à compter du 31 janvier, soit la date de la première étape du plan provincial pour relâcher graduellement les restrictions sanitaires. En Ontario, la consommation au cinéma ne devait pas être autorisée avant la prochaine phase d’assouplissement des restrictions, soit le 21 février. Le déconfinement de lundi inclut également la réouverture des salles à manger ainsi que les centres de conditionnement physique. 

    Photo : https://allontario.ca/

    Autres Articles