22 mai 2022

    Ontario en bref : incendies, masque et agression

    Le gouvernement Ford présente un programme de remboursement pour les frais de services d’incendie offerts par certaines municipalités sur les territoires non organisés qui dépendent des services d’urgence des communautés à proximité. Sylvia Jones, solliciteure générale de l’Ontario, précise qu’il sera plus facile pour les municipalités de récupérer les couts à la suite d’une intervention d’urgence grâce à ce programme. Hormis les services de lutte contre les incendies résidentiels, la gamme de services couverts par cette nouvelle mesure comprend les interventions liées aux collisions automobiles, les services de recherche et de sauvetage et les services médicaux. 

    Couvre-visage 

    Le port du masque n’est plus obligatoire depuis lundi à l’intérieur de la majorité des lieux publics, à l’exclusion des transports en commun, la plupart des établissements offrant des soins de santé et les prisons, pour ne nommer que quelques exemples. Le Dr Kieran Moore, médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, a dit au début du mois de mars que la fin du port du couvre-visage ne marque pas la fin de la pandémie de la COVID-19, mais que la province sait maintenant ce qu’elle doit faire afin de gérer le virus qui court depuis déjà plus de deux ans. Ladite mesure sanitaire était obligatoire depuis octobre 2020 en Ontario. 

    Agression dans une mosquée 

    Des membres d’une mosquée de Mississauga ont plaqué et maitrisé une personne ayant commis une agression contre des croyants du lieu de culte qui utilisait du répulsif à ours. La police régionale de Peel dit qu’un homme serait entré dans le centre islamique Dar AlTawheed le 20 mars ver 7 h et aurait « pulvérisé du répulsif à ours tout en brandissant une hache ». La police dit que des fidèles ont subi des blessures. Nadia Hasan du Conseil national des musulmans canadiens a annoncé qu’un groupe de 20 hommes ont été aspergés lorsqu’ils faisaient la prière du matin. 

    Autres Articles