24 septembre 2022

    Mushkegowuk-Baie James : les partis vert et bleu ont des candidats

    Le Parti vert de l’Ontario a dévoilé sa candidate pour la circonscription de Mushkegowuk-Baie James, soit Catherine Jones. 

    Durant son parcours professionnel, Mme Jones a travaillé en tant qu’infirmière praticienne et professeure universitaire pendant plus de trois décennies. 

    Si elle est élue, elle veut prioriser la conservation des écosystèmes vulnérables de la région. Pour ce faire, Mme Jones veut appuyer les petites entreprises et développer une économie verte tout en protégeant l’environnement. 

    Sur la page Internet du Parti vert de l’Ontario, qui est seulement en anglais et avec aucune mention de la francophonie ontarienne, Catherine Jones indique souhaiter utiliser son expérience en soins de santé pour créer des politiques publiques judicieuses afin d’aider les citoyens de Mushkegowuk-Baie James. 

    Toujours selon le site Internet, elle dit vouloir s’engager à créer des communautés fortes et résilientes ainsi qu’à protéger les écosystèmes vulnérables du comté de Mushkegowuk-Baie James. 

    En tant que mère et grand-mère, la candidate ressent un besoin urgent de changement et de leadership pour bâtir l’Ontario. 

    Le journal Le Nord a tenté de joindre cette nouvelle candidate, mais sans succès. De même, aucune réponse n’est parvenue du courriel que la salle des nouvelles des Médias de l’épinette noire lui a envoyé. 

    Sa présentation, toujours sur la page Web du Parti vert de l’Ontario, n’indique pas de quelle ville du comté elle provient. 

    Parti bleu 

    Un nouveau parti politique fait son entrée sur la scène provinciale en Ontario, soit le Nouveau Parti bleu. 

    Le Nouveau Parti bleu de l’Ontario se dit un parti politique de centre droite. Il a été fondé en 2020 après que Belinda Karahalis s’est fait montrer la porte du caucus par le Parti progressiste-conservateur de Doug Ford pour avoir voté contre le projet de loi 195 qui portait sur la réouverture de l’Ontario face à la COVID-19. 

    Son mari, Jim Karahalis, maintenant chef de ce nouveau parti, a indiqué que le Parti progressiste-conservateur de l’Ontario était irrécupérable et qu’il préférait lancer le Nouveau Parti bleu. Cette organisation sera représentée dans le comté de Muskegowuk-Baie James par Mike Buckley. Pour le moment, Le Nord n’a trouvé aucune information sur cet homme. Le site Internet du parti ne mentionne rien à son propos. Nous tenterons de communiquer avec lui avant la fin de la campagne électorale qui se terminera avec le jour du scrutin, soit le jeudi 2 juin prochain. 

    M. Buckley s’ajoute à Guy Bourgouin du Nouveau Parti démocratique (NPD), Éric Côté du Parti progressiste-conservateur et Matthew Pronovost du Parti libéral. 

    Autres Articles