22 mai 2022

    Médecins : « Je ferais les choses tout autrement » – Andrea Horwath

    En vue d’offrir aux Ontariens de partout en province un meilleur accès aux soins primaires, Andrea Horwath, cheffe de l’opposition officielle de l’Ontario formée par le NPD, s’est rendue mardi dans le comté d’Oxford, dans le sud de l’Ontario, pour appuyer le financement des cliniques dirigées par du personnel infirmier praticien (cliniques DPIP) ainsi que pour continuer d’exiger le recrutement de plus de médecins, surtout dans les régions rurales qui font face à une pénurie de médecins. 

    La cheffe de l’opposition a rencontré la directrice clinique et la responsable de la clinique DPIP dans la Municipalité de Ingersoll (population de 12 757), qui a multiplié les demandes pour une augmentation de son financement depuis 2016 dans le but de répondre aux besoins de santé des résidents. La clinique dit que chacune de ses demandes a été rejetée. 

    Le manque touche des milliers de gens du comté d’Oxford, qui sont privés de soins primaires. « Les gens sont laissés à eux-mêmes lorsqu’il s’agit de gérer des maladies chroniques comme le diabète ou l’hypertension », dit-elle. « Et quand surgit un nouveau problème de santé, les gens n’ont personne vers qui se tourner. Beaucoup trop souvent, les gens finissent aux urgences lorsqu’il leur faut des soins primaires. » 

    Parmi les 34 000 médecins en Ontario, on n’en compte que 1 483 qui pratiquent dans les zones rurales et éloignées de la province. Quant à elle, la cheffe de l’opposition se pencherait davantage sur le financement des cliniques DPIP et voudrait intensifier les efforts de recrutement de médecins. « Je lancerais un projet de recrutement d’au moins 300 médecins supplémentaires pour l’Ontario rural et du Nord, de sorte que chaque famille ait accès à un professionnel de la santé près de chez elle, qui puisse prendre soin de ses membres », déclare Mme Horwath. 

    Les infirmiers praticiens sont des infirmiers autorisés ayant terminé des études universitaires avancées leur permettant de diagnostiquer et de traiter les maladies, de prescrire des médicaments et de soigner des patients en partenariat avec des médecins, des infirmiers et d’autres professionnels de la santé. 

    Autres Articles