2 Décembre 2022

    Les demandes d’aide communautaire surchargent les employés de la Ville

    La Ville de Hearst a toujours maintenu une aide en ressources humaines et en équipement auprès des organismes communautaires. Déneigement, tonte de pelouse, montage de tente, installation de barricades ne sont que quelques exemples de la forme d’aide que la Ville accepte de prendre en charge. Le problème est que le nombre d’heures augmente, mais pas la main-d’oeuvre et encore moins l’équipement. 

    Le département des parcs et loisirs a souvent contribué au succès des activités communautaires en plus d’offrir une aide précieuse aux organismes sans but lucratif, et ce, sous toutes sortes de formes. Au fil des années, le conseil municipal a accepté diverses demandes d’organismes locaux pour effectuer des travaux d’entretien, dont la tonte de pelouse. 

    Le problème est qu’en 2022, l’équipe des parcs et loisirs manque de temps et de main-d’oeuvre. La directrice du département, Nathalie Coulombe, est arrivée à ce constat à la suite d’une nouvelle demande de tonte de pelouse pour la propriété du pasteur de l’église St. Matthew’s/St. Paul’s, qui est située à côté de l’église. 

    En 2016, le conseil municipal avait adopté la résolution acceptant que l’équipe effectue la tonte sur le terrain de l’église St. Matthew’s/St. Paul’s puisque la Municipalité effectuait déjà la tonte à proximité de l’église, soit au parc d’eau de la Caisse Alliance, ce qui ne représentait pas nécessairement de déplacement supplémentaire. 

    Outre les pelouses, la directrice a aussi fait remarquer que la liste des travaux estivaux du département des parcs et loisirs s’allonge année après année avec l’acceptation de diverses demandes d’organismes, mais aussi avec l’ajout de nouvelles infrastructures municipales. 

    De mai à septembre, les employés sont responsables de l’entretien des installations et édifices municipaux, de l’arrosage des fleurs dans les parcs et au centre-ville, de l’appui aux divers organismes lors de festivals communautaires, de la préparation fréquente des terrains de balle, de la cueillette hebdomadaire des vidanges le long des rues et dans les parcs, des travaux de réparation dans les sentiers pédestres et des projets spéciaux comme pour le centenaire. 

    De plus, depuis 2020, tous les enterrements dans les cimetières municipaux sont aussi effectués par ce département. Cette nouvelle responsabilité implique des changements de priorités fréquents et souvent sans trop de préavis. « Il est devenu difficile d’assurer que les services municipaux soient effectués en temps opportun et avec qualité. Actuellement, les travaux et responsabilités du département des parcs et loisirs sont à fond ; l’équipe doit travailler avec de l’équipement vieillissant/limité et avec un nombre restreint d’employés », indique Nathalie Coulombe dans la note de service remise aux élus. 

    L’horaire des tontes de pelouse représente actuellement un nombre de 758 heures par mois pour 4,7 employés à temps plein à 40 heures par semaine. « Il est important que le conseil prenne connaissance de la charge de travail des employés et qu’il considère la capacité actuelle avant d’accepter toute demande d’aide municipale, puisque ces décisions affectent grandement la qualité des travaux. La Municipalité se doit de miser sur une bonne qualité de services pour les contribuables », ajoute-t-elle. 

    Le conseil municipal apportera le sujet de la tonte de pelouse sur les propriétés d’organismes locaux par l’équipe municipale lors d’une prochaine rencontre afin de réétudier sa capacité à poursuivre cet engagement en plus des autres tâches imposées. 

    Autres Articles