23 mai 2022

    Les casse-têtes, une source de bienfaits pour les aînés !

    Les casse-têtes comptent leur lot d’adeptes, et ce, à tout âge. Chez les aînés, ils constituent une activité dont les bienfaits font l’unanimité. Découvrez ceux-ci afin de vous convaincre de développer ou de poursuivre ce passe-temps !

    • Mémoire : les casse-têtes mécaniques, dont le plus célèbre exemple est le Cube Rubik, sont faits de bois, de plastique ou de métal. Ils sont excellents pour améliorer ou préserver la mémoire en stimulant le cerveau. En les manipulant, il importe de se rappeler comment et avec quels gestes le casse-tête est déconstruit afin de pouvoir le former à nouveau. Les casse-têtes plus traditionnels, quant à eux, utilisent la mémoire et le sens de l’observation pour faciliter le positionnement des pièces.
    • Concentration : l’achèvement d’un casse-tête, qu’il soit mécanique, labyrinthique ou classique, nécessite de pouvoir diriger toute son attention sur la tâche en cours. Le cerveau étant comme un muscle, cette activité se révèle bénéfique jusque dans les autres sphères du quotidien.
    • Dextérité : fortement sollicitée avec les casse-têtes labyrinthiques placés dans une boule transparente, la dextérité manuelle est indispensable pour favoriser l’autonomie. Motricité fine, coordination et habileté gagnent à être préservées, et les petits mouvements sont particulièrement profitables.
    • Détente : le fait de pouvoir fixer son attention sur un objectif divertissant permet de quitter le quotidien un instant et de se détendre, libérant ainsi l’excédent de stress qui engendre des impacts négatifs sur la santé. Ce moment de calme apaise à la fois le corps et l’esprit.

    Visitez vos boutiques locales pour faire le plein de casse-têtes stimulants !

    Autres Articles