4 Décembre 2022

    Le Tournoi des deux glaces 2023 sera une édition unique pour le 100e

    Habituellement, les organisateurs du Tournoi des deux glaces soulignent l’évènement de manière unique tous les cinq ans, et la dernière édition était la 45e, mais avec la pandémie, c’était trop risqué. L’équipe d’organisateurs promet de se reprendre l’an prochain dans le cadre du 100e anniversaire de la Ville de Hearst. 

    Après deux ans d’absence, le Tournoi des deux glaces était attendu de pied ferme par plusieurs amateurs de hockey. Près de 380 joueurs divisés en 34 équipes, dont huit féminines, s’en sont donné à coeur joie. « Contrairement à ce qu’on pensait, on a eu un très bon succès », indique Serge Pominville du comité organisateur du Tournoi des deux glaces. « On espérait avoir 30 ou 35 équipes, donc on a eu presque le top de ce qu’on voulait. » 

    Deux années sans action ont laissé des traces puisque certains joueurs ont préféré accrocher leurs patins. « C’est certain qu’on en a perdu quelques-uns, probablement à cause des deux ans de pause, mais il faut dire qu’il y en a beaucoup qui montent aussi. Les jeunes, ils veulent, et ils ont hâte d’embarquer dans le Tournoi des deux glaces », ajoute M. Pominville. 

    Encore une fois cette année, les organisateurs n’ont pas présenté de finales, à l’exception de la catégorie A. Toutes les équipes étaient assurées de jouer quatre parties. « Premièrement, c’est beaucoup plus facile pour planifier les horaires, par la suite ça enlève la compétition puisque c’est un tournoi qu’on veut garder amical », ajoute-t-il. 

    Avec le report des activités du 100e anniversaire de la Ville de Hearst, les organisateurs envi-sagent mettre de l’avant une édition unique. Ils seront en mesure de festoyer avec des activités spéciales qui auraient dû avoir lieu cette année, dans le cadre du 45e tournoi. 

    Les joueurs avaient hâte de se lancer sur la patinoire, surtout pour retrouver les coéquipiers et les amis ayant quitté la région. « Il y a tellement de personnes qui nous ont félicités d’avoir fait le tournoi cette année, ça c’est vraiment notre salaire, c’est vraiment une récompense que tout le monde aime. » 

    L’un des objectifs de cet évènement est d’amasser des fonds pour les remettre dans la communauté. Les dons seront moins élevés cette année puisque, entre autres, le bar n’était pas ouvert le dimanche. « On va remettre un montant au Camp Source de Vie et on remet aussi de l’aide financière ici et là, mais il y a des gros projets qui s’en viennent à l’aréna et on aimerait ça contribuer. » 

    Des bénévoles fidèles au Tournoi des deux glaces sont présents depuis la première édition. Avant la pandémie, ceux-ci demandaient de l’aide pour assurer la continuité des opérations. Il semble que le message a été entendu. « On a de plus en plus de bénévoles, grâce aux équipes féminines, entre autres, qui s’impliquent et aident beaucoup », avoue-t-il. 

    Un vrai vétéran 

    Herman Morin, à 79 ans, accentue sa marque à titre de vétéran avec une 45e présence au Tournoi des deux glaces de cette année. Le principal intéressé a toujours mentionné que tant et aussi longtemps que la santé lui permettra de jouer, il le fera. 

    Le vétéran pose avec son fils, Gérald Morin, après avoir gagné la partie finale déjà déterminée avant le tournoi. 

    Autres Articles