2 octobre 2022

    Le Parti libéral nomme Matthew Pronovost candidat de Mushkegowuk-Baie James

    Un enseignant de la région se lance en politique provinciale. Matthew Pronovost est officiellement le candidat du Parti libéral dans la circonscription de Mushkegowuk-Baie James pour les élections provinciales en juin. 

    Il a été nommé sans opposition, a-t-il mentionné lors d’une entrevue à l’émission L’info sous la loupe sur les ondes de CINN 91,1. 

    Le natif de Cochrane a fait des études en sciences politiques et en histoire à l’Université Laurentienne, puis a travaillé un peu partout en province. À l’heure actuelle, M. Pronovost habite Moonbeam où il agit à titre de pompier volontaire. De plus, il est enseignant depuis une dizaine d’années et présentement membre du personnel à l’École catholique Georges-Vanier de Smooth Rock Falls. 

    Maintenant, il décide d’ajouter une autre tâche à son horaire : se lancer en politique. « Ça a toujours été quelque chose d’intérêt », dit M. Pronovost. 

    Le nouveau candidat du Parti libéral a eu un avant-gout de l’engagement politique en travaillant pour la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO). Par la suite, dans le domaine de l’éducation il a eu, au fil des ans, la chance de donner le cours de civisme et de citoyenneté. « Chaque fois qu’on parlait d’élections, les élèves me disaient : monsieur, pourquoi tu ne te présentes pas ? Tu as de bonnes idées, tu es connaissant. » 

    Au début, M. Pronovost voulait s’en tenir à sa carrière, mais en voyant les coupes dans le domaine de la santé, de l’éducation et de la sécurité routière, il s’est dit, l’automne dernier, qu’il était temps de mettre son pied à terre et de se présenter. 

    S’il est élu, il souhaite que sa place au gouvernement permette à la région d’être mieux représenté et que « Mushkegowuk-Baie James ait un siège à la table… pour pouvoir emporter le changement dont on a besoin dans notre région et dans notre communauté ». 

    Matthew Pronovost croit que son parti a la chance de remporter l’élection. Il dit que les membres du Parti libéral ont des politiques et des idées qui vont « surprendre » et servir à la population de l’Ontario, y compris le Nord. 

    Pour l’instant, il affrontera deux autres candidats, soit Guy Bourgouin du Nouveau Parti démocratique et Éric Côté du Parti progressiste-conservateur. À l’heure actuelle, les autres partis, dont le Parti vert de l’Ontario, n’ont pas encore annoncé qui sera leur candidat régional. 

    Autres Articles