22 mai 2022

    Le partage de la route pour tous les usagers

    Chacun a sa place sur la route, peu importe le moyen de déplacement choisi. Il faut s’attendre à croiser tous les types d’usagers et à cohabiter avec eux. Mieux vaut le faire de manière harmonieuse, car la route appartient à tout le monde !

    Bien que tous doivent respecter des rè­gles et agir prudemment, une prudence accrue est de mise envers les usagers vulnérables, puisqu’ils ne disposent d’aucune protection si une collision survient. Il n’y a qu’à penser au piéton, qui n’a ni ceinture de sécurité ni portière pour le protéger, ou encore au cycliste, qui n’a pour seule protection que son casque. Lorsque l’on conduit un véhicule récréatif, on est habituellement plus gros et plus lourd que bien d’autres usagers de la route. Il faut donc toujours protéger le plus « petit » que soi !

    Un humain derrière chaque moyen de transport

    Il y a parfois une rivalité entre les différen­tes catégories d’usagers. Pourtant, cha­que personne utilise habituellement plusieurs moyens de déplacement différents au cours d’une semaine et parfois même au cours d’une seule journée. Nous ne sommes pas uniquement piétons, cyclistes, motocyclis­tes ou automobilistes, nous pouvons être les quatre à la fois ! Tous les usagers rencontrés, peu importe leur moyen de transport, ont un point commun : ce sont des êtres humains qui se déplacent et qui ont une vie à protéger.

    Autres Articles