23 mai 2022

    Le développement économique s’implique dans le recrutement de médecins

    Afin d’attirer de futurs médecins de famille dans la région, le Service de développement économique (DÉ) de Hearst passe à l’action. Le 11 janvier 2022, les membres de la communauté seront invités à se rendre à la Place du marché de la scierie patrimoniale afin de participer à une séance publique portant sur le manque de médecins dans la région de Hearst, un enjeu qui affecte des milliers de résidents d’ici en besoin d’un médecin de famille.

    Le DÉ de Hearst a convié les entreprises et les organismes de service de Hearst à venir discuter des moyens d’appuyer les efforts en matière de recrutement de médecins de la Municipalité de Hearst, l’Hôpital Notre-Dame de Hearst et l’Équipe de santé familiale Nord-Aski.

    La rencontre permettra de proposer des idées ou des suggestions afin que la communauté de Hearst puisse se démarquer des autres dans le but d’attirer de la main-d’œuvre.

    « C’est de valeur que c’est compétitif, mais c’est comme ça que la société est construite », dit Stéphane Lapointe, directeur général du DÉ de Hearst.

    Le DÉ tente de voir si les entreprises seront prêtes à offrir des incitatifs pour attirer des médecins et des professionnels de la santé. À titre d’exemple, un panier cadeau de divers rabais et produits locaux pourrait être créé en vue d’attirer des travailleurs. Ceci inclut soit un rabais de taxe municipale sur l’achat d’une maison ou une réduction de taxe quelconque.

    La Ville de Hearst offre déjà des mesures incitatives de plusieurs milliers de dollars pour encourager les médecins à venir s’établir pour une période minimale de cinq ans. « À ce niveau-là, la Municipalité a déjà fait un bon bout de chemin », mentionne le directeur général.

    M. Lapointe explique que la communauté de Hearst ne serait pas la première à avoir recours à un incitatif supplémentaire du genre. Il rappelle à la population qu’un tel effort collectif ne garantit cependant pas le déménagement des médecins de famille dans la communauté.

    La première rencontre publique de janvier aura pour but de discuter en table ronde de la situation qui affecte la population. M. Lapointe indique qu’il n’y aura pas de discours ou de présentations formelles.

    Tous les conseillers municipaux ainsi que l’équipe cadre de la Municipalité sont invités à la rencontre ainsi que les membres de la liste de distribution du DÉ.

    Autres Articles