27 juin 2022

    Le Conseil des Arts de Hearst tend la main à la communauté 2SLGBTQ+ 

    Les 10 et 11 juin, la Place des arts de Hearst présentera un premier Cabaret Queer, animé par un duo de drag queens — l’une venant de Nipissing Ouest. « Ça va être un évènement full of love », selon la directrice du Conseil des arts de Hearst, Valérie Picard. L’heure sera à la fête, dit-elle, mais aussi à la sensibilisation.

    « C’est un show drag avec quelques sketches, décrit Valérie Picard. On va avoir des activités, des concours, des tirages, on va faire participer les gens. » Ce sera aussi une ambiance du tonnerre, enchaine la directrice.

    Lorsqu’elle a fait ses études à Toronto, elle a fréquenté les clubs et la communauté 2SLGBTQ+. « Il y a un feeling d’acceptation unanime. Je ne sais pas comment l’expliquer. J’ai hâte de me retrouver dans cette énergie-là. »

    « En rentrant dans la salle, poursuit-elle, on veut que les gens entrent dans un autre univers, où tout est possible. »

    Dès l’accueil, Scarlett BoBo, finaliste lors de la première saison du concours télévisé « Canada’s Drag Race », donnera le ton : elle prendra un bain de foule d’une heure.

    Puis, pendant que les drag queens Jenna Seppa (de Nipissing Ouest) et Quinta Sential animeront la soirée, en français et en anglais, deux personnes de Hearst se transformeront en drag queens et king.

    Michel Gervais, alias Jenna Seppa, a vraiment hâte de monter sur une nouvelle scène. « C’est une chance pour moi d’explorer l’Ontario et de célébrer avec les gens du Nord. »

    L’effet de nouveauté y est pour quelque chose : « J’adore performer à Toronto, mais il n’y a pas le niveau d’excitation qu’il y a dans le Nord. » Iel l’a testé l’année dernière chez iel, à Nipissing Ouest. Maintenant, « les gens m’arrêtent en ville pour me demander c’est quand le prochain show », illustre la drag queen de 22 ans.

    Célébrer la diversité

    L’idée germe depuis plusieurs années, à Hearst. En 2017-2018, Valérie Picard avait proposé au conseil d’administration une soirée dont le cœur serait la communauté 2SLGBTQ+. L’idée avait reçu un accueil inespéré. Jusqu’ici, la communauté répond généreusement à l’invitation et la région aussi : le Conseil des Arts a vendu des billets à Sudbury, à Timmins et à Kapuskasing.

    Selon Valérie Picard, Hearst est mûr pour ce genre d’évènement. « On ne peut plus rester stagnant, croit-elle. Il faut foncer, ouvrir toutes les portes pour voir comment ça va se passer. »

    Un cabaret annuel

    Pour cette première, l’équipe du Conseil des arts de Hearst a choisi de doser. « On ne veut pas faire trop osé, too much, trop vite », explique Valérie Picard.

    Le Conseil des Arts entend bien faire du Cabaret Queer un évènement annuel. « Chaque année, ça va s’incarner sous une autre forme. Il va peut-être y avoir du burlesque. »

    Le cabaret est une occasion de sensibilisation, fait-elle valoir. « Ce ne sera pas juste un gros party. On va donner une petite trousse avec des drapeaux et des épinglettes pour pouvoir afficher pride un peu plus dans la ville. » Aussi, le Bureau de santé Porcupine sera présent, avec un kiosque sur la santé sexuelle.

    « C’est important que les gens se voient », croit Valérie Picard.

     

    Autres Articles