28 septembre 2022

    La PPO était active sur les routes durant le long weekend

    La Police provinciale de l’Ontario menait la campagne annuelle Move Over lors du long weekend du congé civique. Plusieurs billets d’infraction ont été émis, toutefois le bilan officiel n’a pas encore été rendu public. 

    Selon le communiqué de la PPO, cette campagne se veut un rappel aux automobilistes de l’obligation de laisser un corridor d’accès aux véhicules d’urgence et aux dépanneuses. Le but est d’assurer un espace sécuritaire pour les travailleurs des véhicules d’urgence. 

    La PPO a recours à la fin de semaine la plus achalandée de l’année sur le réseau routier. 

    L’article 159 (2 et 3) du Code de la route oblige les conducteurs à ralentir et à faire preuve de prudence lorsqu’ils s’approchent d’un véhicule d’urgence ou d’une dépanneuse arrêtée sur le bord de la route. 

    Les usagers qui ne leur laissent pas suffisamment de place risquent une amende allant de 490 $ à 2 000 $ en plus de trois points d’inaptitude. Les récidivistes sont passibles d’une amende de 1000 $ à 4000 $, d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à six mois et d’une suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à deux ans. 

    En 2021, la Police provinciale a déposé près de 900 accusations contre des automobilistes qui ont enfreint cette loi. Depuis 1989, cinq agents de la Police provinciale de l’Ontario ont été frappés et tués par des véhicules qui s’approchaient trop rapidement et de manière cavalière alors que ces policiers étaient sur le bord de la route dans l’exercice de leur fonction. 

    Cette campagne est organisée depuis maintenant 20 ans. 

    Autres Articles