28 novembre 2022

    Intégration socioéconomique des immigrants francophones à Toronto

    Annik Chalifour – IJL – Réseau.Presse – l-express.ca

    La Cité

    Dorra Gdoura œuvre auprès du campus principal du Collège La Cité à Ottawa depuis 10 ans. Elle y occupe le poste de directrice adjointe du Centre de transition de carrière pour adultes depuis 2015.

    Rappelons que La Cité gère un campus à Toronto depuis 2016, aujourd’hui logé sous le même toit que l’UOF.

    « Notre Centre vise à répondre aux besoins spécifiques des nouveaux arrivants francophones en matière d’aide à l’établissement, tout en tenant compte de leur réalité changeante », explique Dorra Gdoura.

    Parcours francophone des nouveaux arrivants

    C’est ainsi que La Cité a élaboré un programme de formation linguistique en 2004, auquel s’est greffé depuis 2008 le Parcours francophone. Il inclut une offre de services variés dont l’ultime objectif est une intégration socioéconomique réussie des immigrants francophones.

    « Le Parcours commence par une évaluation des besoins du nouvel arrivant. Suivie de la création d’un plan d’action avec des objectifs réalistes et réalisables, et d’une formation qui répond le mieux à ses besoins en fonction de son profil, tout en validant ou renforçant les compétences langagières ».

    Établissement francophone

    L’expertise de La Cité, acquise depuis presque deux décennies, lui permet aujourd’hui de prendre part au Comité consultatif national en établissement francophone (CCNÉF), en partenariat avec l’Accueil francophone du Manitoba, le ministère canadien de l’Immigration (IRCC), et neuf membres reconnus dans le domaine de l’établissement.

    Le CCNÉF vise à développer des recommandations à IRCC concernant deux éléments:

    • Un modèle renouvelé de coordination nationale et d’appui au secteur de l’établissement francophone.
    • L’élaboration de politiques et de programmes pour améliorer les services directs en français aux immigrants.

    Crédit : Courtoisie

    Compétences langagières à l’employabilité

    « Notre formation linguistique favorise l’acquisition des compétences langagières dans les deux langues officielles tout en accentuant l’apprentissage de la terminologie utilisée au sein du marché du travail canadien », poursuit Mme Gdoura.

    Crédit : Courtois

    « Notre programme de formation à l’employabilité et d’accès aux foires à l’emploi contribue à favoriser l’insertion socio-économique essentielle à la participation équitable des nouveaux arrivants francophones à la vie au Canada, ainsi qu’à la vitalité durable de notre francophonie. »

    En 2019, La Cité a été officiellement mandatée par IRCC comme «porte d’entrée» pour les nouveaux arrivants francophones via le programme Connexions francophones.

    Le programme offre des services virtuels pré-départ, c’est-à-dire quand l’immigrant est encore dans son pays d’origine. Évaluation de besoins, sessions d’information, référencement, formations en employabilité, foires virtuelles d’emploi, etc.

    La Cité travaille en étroite collaboration avec quatre partenaires régionaux à travers le Canada pour faire de cette initiative un succès: la Fédération canadienne en Nouvelle-Écosse , Actions interculturelles et développement économique, l’Accueil francophone et le Relais francophone de la Colombie-Britannique.

    Implication à l’international

    Depuis 2020, dans le cadre de Connexions francophones, un bureau à Rabat, au Maroc, a été ouvert pour pouvoir offrir des services en personne.

    Ces services ont été aussi livrés dans des bureaux satellites à Paris, Abidjan, Dakar et Tunis « dans le but d’appuyer l’orientation des nouveaux arrivants francophones vers le Canada et de faire valoir nos communautés francophones en situation minoritaire », précise Dorra Gdoura.

    « Notre modèle de partenariat collaboratif nous a permis de faire des avancées considérables quand on parle d’intégration des nouveaux arrivants francophones dans nos communautés. »

    « Selon nos données 2019-2020, 41% des immigrants francophones s’installant à l’extérieur du Québec ont reçu des services pré-départ. De ce nombre, 64% ont été servis par un fournisseur de services francophones, contrairement à ce qui était le cas avant Connexions francophones. »

    Premier choix des nouveaux arrivants: l’Ontario

    « Le rapport de 2018 d’évaluation des services d’établissement avant l’arrivée mentionne que 4% des immigrants francophones admis ont eu recours à au moins un service avant l’arrivée. »

    La majorité des nouveaux arrivants francophones choisissent de venir s’établir en Ontario. Ce sont des professionnels des domaines de la gestion, l’administration, l’enseignement, la santé, la finance. La plupart proviennent des pays du Maghreb, de la France et la Belgique.

    La Cité planifie de développer son implication à l’international, notamment en ouvrant des bureaux à Abidjan et Dakar.

    Partenariat avec le CFGT

    Depuis 2017, La Cité offre une formation en compétence bilingue.

    « Dans le but d’améliorer nos services, nous venons de conclure un partenariat avec le Centre francophone du Grand Toronto (CFGT) », cite Dorra Gdoura. « Lequel permettra de mettre en œuvre une série de cours de langue (compétence bilingue) axés sur l’employabilité dans les domaines de la santé et l’administration. »

    Meryem Taleb, gestionnaire des Services d’emploi au CFGT, est chargée de la réalisation du nouveau partenariat avec La Cité.

    Crédit : courtoisie

    Portant sur l’acquisition de la compétence au bilinguisme via la mise en oeuvre d’une formation langagière adaptée à l’employabilité (secteurs de la santé et l’administration).

    Test de connaissance de la langue

    « La formation d’une durée de neuf semaines, à raison de 10 heures par semaine, sera offerte en mode virtuel à tous les nouveaux arrivants et citoyens francophones et francophiles du Grand Toronto et de l’Ontario qui souhaitent développer la compétence bilingue », détaille Meryem Taleb.

    « Les apprenants devront passer un test d’évaluation de leur connaissance de l’anglais ou du français afin de garantir leur admission aux cours exigeant de détenir le niveau 6. Nos formations ne sont pas conçues pour les débutants. »

    Plan de carrière des nouveaux arrivants

    Chaque apprenant admis bénéficiera d’un accompagnement personnalisé avec l’aide d’un conseiller en emploi. Celui-ci portera sur « le développement d’un plan de carrière afin de garantir une formation langagière correspondant au secteur de l’emploi ciblé par l’apprenant ».

    « Nous formerons des groupes d’apprenants homogènes en fonction des profils professionnels afin de faciliter les apprentissages par profession. Les cours comprendront des mises en situation, jeux de rôles, ainsi que du mentorat et de l’aide psychosociale. »

    Soutien psychosocial

    « Nous estimons que les nouveaux arrivants francophones peuvent vivre un choc culturel – une barrière psychologique – lors de leur établissement au sein de leur nouvel environnement anglo-dominant », indique Mme Taleb.

    « Un soutien psychosocial individualisé est prévu afin de faciliter la gestion des défis possibles reliés à l’intégration socioéconomique (santé, logement, emploi, etc.) »

    Services à la clientèle

    Outre la formation langagière, le CFGT et La Cité collaborent dans le cadre d’une formation axée sur les Services à la clientèle grâce au programme Ontario au travail.

    « Ce programme est dédié aux francophones et personnes bilingues qui désirent se spécialiser dans les domaines de la vente et les services à la clientèle. La formation d’une durée de huit semaines propose des apprentissages relatifs à l’étiquette téléphonique, le service à la clientèle, le business writing, les compétences en informatique. »

    À l’issue de la formation, les apprenants sont placés auprès de partenaires employeurs.

    Placement, coaching, entrepreneuriat

    Soulignons que le mandat du CFGT inclut plusieurs services aux nouveaux arrivants francophones auprès d’une clientèle hautement multiculturelle.

    Citons, entre autres, le programme Expérica, offrant aux nouveaux arrivants francophones l’opportunité d’intégrer le marché professionnel canadien à travers un placement non-rémunéré dans leur domaine d’expertise, et de mettre en valeur leur savoir-faire.

    Le nouveau programme Femmes en action de 12 semaines proposant un coaching aux dames passionnées de cuisine planifiant de se lancer en affaires dans le secteur de la restauration.

    Le programme de formation sur l’entrepreneuriat collectif réalisé en collaboration avec le Conseil de la Coopération de l’Ontario (CCO).

    Rappelons que le CFGT, toujours en expansion, détient sept points de services répartis à travers le Grand Toronto:

    • Le siège social du 555 Richmond Est, au centre-ville.
    • La maison historique du 20 Lower Spadina.
    • 2202 rue Eglinton Est (Scarborough).
    • 6464 rue Yonge (North York).
    • 5 Fairview Mall Drive (North York).
    • 3669 rue Hurontario, à Mississauga.
    • Kiosque d’informations à l’aéroport Pearson.

    Besoins grandissants des nouveaux arrivants à Toronto

    « Les besoins sont de plus en plus grandissants dans la région du Grand Toronto », estime Dorra Gdoura.

    « Nos futurs projets, idéalement avec des partenaires de la région, incluent la création de nouvelles formations à l’employabilité dans les secteurs de l’administration, des métiers de la construction, et de l’éducation aux services à la petite enfance. »

    « L’essentiel est de faciliter l’intégration socioéconomique des nouveaux arrivants francophones en répondant aux besoins changeants de l’ensemble des nouveaux arrivants incluant les immigrants économiques, les parrainés, les réfugiés. »

    Photo principale : François Bergeron, l-express.ca

    Autres Articles