15 août 2022

    Intégration socioéconomique des immigrants francophones à Toronto (1)

    On sait que l’immigration francophone est indispensable au développement durable de la francophonie en Ontario et partout ailleurs au pays. Voici un tour de table avec des institutions franco-torontoises – le Centre francophone du Grand Toronto, les collèges La Cité et Boréal, l’Université de l’Ontario français – dont l’apport à l’inclusion socioéconomique des nouveaux arrivants francophones est devenu incontournable.

    _______________________

    Annik Chalifour – IJL – Réseau.Presse – l-express.ca

    UOF

    « Le statut de » nouvel arrivant « , selon la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés n’inclut pas les étudiants internationaux », précise Paulin Mulatris, vice-recteur de la nouvelle Université de l’Ontario français (UOF).

    Crédit : courtoisie

    Or, l’UOF dessert présentement bon nombre d’étudiants en provenance de l’Afrique francophone. « Ces étudiants représentent un élément essentiel de la nouvelle immigration francophone », selon le vice-recteur.

    « Ils peuvent dorénavant obtenir la résidence permanente via l’acquisition d’un visa post-études une fois diplômé, s’établir ici et contribuer à notre vitalité socioéconomique. »

    C’est ainsi que les étudiants internationaux admis à l’UOF, n’ayant pas accès aux services offerts aux nouveaux arrivants selon le ministère de l’Immigration (IRCC), peuvent cependant bénéficier des services offerts par l’UOF visant à faciliter leur vie étudiante, incluant leur intégration socioéconomique en Ontario.

    Accompagnement personnalisé

    « Nos services aux étudiants internationaux démarrent dès leur admission à l’UOF, avant même leur arrivée à Toronto», d’expliquer Paulin Mulatris.

    « Nous offrons un atelier de préparation pré-départ en mode virtuel à chaque nouvel étudiant inscrit. Cela comprend l’ensemble des informations utiles relatives à son arrivée en sol canadien. Il s’agit d’un accompagnement personnalisé, un suivi individuel. »

    « Plusieurs webinaires sont également organisés, notamment en collaboration avec l’Université de Hearst, portant sur le processus de demande des permis d’études

    Aide à l’établissement

    Dès son arrivée à Toronto l’étudiant international est pris en charge par l’UOF en commençant par l’accueil à l’aéroport Pearson.

    « Notre équipe dédiée aux services étudiants appuie chaque étudiant nouvellement arrivé incluant l’aide pour trouver un logement à Toronto. Nous travaillons entre autres en collaboration avec Parkside et Knightstone Capital Management. »

    Les services de l’UOF permettent aux étudiants de se familiariser avec le mode de vie dans la Ville Reine: transport en commun, services bancaires, le marché du travail, etc.

    Soutien psychosocial des étudiants

    « Nous offrons un soutien psychosocial par l’entremise de notre thérapeute Kedhija Hmamad dans le but d’aider l’étudiant.e à gérer le choc culturel », poursuit le vice-recteur.

    Crédit : courtoisie

    « S’adapter à un nouveau mode de vie dans un nouvel environnement anglophone. Changer de pays n’est pas facile. Perte de repères culturels. Les amis et la famille sont loin. »

    En outre, les associations étudiantes de l’UOF contribuent elles aussi à faciliter l’inclusion sociale des nouveaux étudiants. À leur faire découvrir et apprécier les multiples facettes de la vie torontoise dans toute sa diversité.

    Par ailleurs, l’UOF planifie d’offrir des cours d’anglais axés sur l’emploi visant à favoriser l’acquisition du bilinguisme chez leurs étudiants internationaux francophones, souvent déjà polyglottes.

    Partenariat avec le CFGT

    L’UOF travaille notamment en partenariat avec le Centre francophone du Grand Toronto (CFGT) vers lequel ses étudiants internationaux sont référés afin d’accéder aux services offerts aux nouveaux arrivants francophones.

    Ce partenariat permet aux étudiants de participer aux multiples ateliers proposés par le CFGT concernant leurs services, ainsi que les ressources en français disponibles dans le Grand Toronto: santé, aide à l’emploi et au logement, service juridique, etc.

    Diversité, immigration et inclusion des étudiants

    Rappelons qu’en plus de ses quatre programmes novateurs de baccalauréats spécialisés, l’UOF propose une série de micro-certificats permettant un développement professionnel adapté aux besoins émergents de notre marché du travail.

    Citons le nouveau certificat Diversité, immigration et inclusion, particulièrement pertinent afin d’appuyer l’immigration francophone au Canada.

    Selon Paulin Mulatris, ces cours permettent d’acquérir des compétences essentielles en gestion pour: viser l’équité en matière d’immigration; offrir des services bilingues; garantir l’intégration réussie des nouveaux immigrants francophones.

    « Étudier à l’UOF propose l’expérience exclusive d’étudier en français tout en vivant en anglais dans la métropole torontoise, moteur de l’économie canadienne. C’est un apprentissage d’avant-garde ! »

    Crédit : François Bergeron, l-express.ca

    « L’UOF se veut un acteur du renforcement de l’immigration francophone indispensable au succès des relations économiques bilingues entre l’Ontario et la francophonie au pays et à l’international », de conclure le vice-recteur.

    Collège Boréal

    « Il faut distinguer entre les services de soutien aux études et les services en appui au développement communautaire », explique Baptiste Bourquardez, directeur des programmes et services de l’Immigration au Collège Boréal.

    Crédit : courtoisie

    Il est aussi président du Comité des Programmes et Services aux Immigrants des collèges de l’Ontario.

    « Le Collège Boréal », dit-il, « a choisi de développer ses programmes et services spécialement dédiés aux nouveaux arrivants francophones afin de favoriser leur intégration sociale et économique accélérée dans nos communautés à travers l’Ontario. »

    « Ainsi, nos programmes et services offerts par nos 7 campus et 38 points satellites à travers le Nord, le Sud et le Centre de l’Ontario – incluant Toronto, Mississauga et North York – contribuent au progrès durable de notre francophonie. »

    Rappelons que les programmes et services du Collège Boréal dérivent de l’application des lois en appui aux communautés en situation minoritaire.

    Guichet unique pour les étudiants

    Depuis 1995, outre ses programmes de formation postsecondaire, le guichet unique du Collège Boréal permet d’offrir toute une gamme de services répondant aux besoins des nouveaux arrivants francophones.

    « Le Collège Boréal joue un rôle-clé dans l’accueil des nouveaux arrivants francophones, de l’accompagnement dans les premiers pas d’établissement jusqu’à l’insertion professionnelle », poursuit Baptiste Bourquardez..

    « Nos services et notre programmation se focalisent sur le développement des compétences en anglais et en français ; le développement des compétences techniques ; l’acquisition d’expérience en milieu de travail pour les nouveaux arrivants francophones et allophones en Ontario. »

    Le Collège Boréal offre des cours d’anglais depuis 2004. « Chaque année, plus de 3000 clients bénéficient de nos services, dont plus de 1000 personnes dans nos cours de langue », cite M. Bourquardez.

    Des programmes se concentrent sur l’aide à l’emploi. C’est le cas du programme de formation relais en gestion de chaînes d’approvisionnement pour les nouveaux immigrants francophones diplômés à l’étranger.

    Langue, formation, expérience de travail

    « Notre modèle de services s’articule autour de quatre principaux axes », détaille Baptiste Bourquardez.

    • L’accueil, l’orientation, l’aide à l’établissement, l’aiguillage vers les ressources appropriées, dont le CFGT.
    • L’intégration socioéconomique autour de trois axes:
      1. Langue: les cours de langues et les formations linguistiques axées sur l’emploi selon les besoins du marché du travail: la Formation linguistique axée sur les professions (FLAP)
      2. Formations/éducation : programme relais, formation pour professionnels diplômés en finance, notamment en collaboration avec l’entreprise de placement Acces Employment.
      3. Expérience : l’acquisition d’une expérience de travail en lieu de travail par l’entremise de stages dans les programmes de formation relais et de jumelage/placement avec les services d’emploi.

    Partenaires-clés dans chaque région

    « Dans chaque région de la province, nous oeuvrons en collaboration avec des partenaires stratégiques importants », ajoute M. Bourquardez.

    En voici quelques-uns :

    • OASIS Centre des femmes à Toronto.
    • Matthew House à Windsor.
    • Le Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (services aux nouveaux arrivants francophones).
    • Le CCFL à London (services itinérants en établissement).
    • Le YMCA et le RIF à Hamilton (programme de mentorat pour les francophones).
    • Le bureau de développement économique de Timmins pour l’organisation d’activités visant à sensibiliser les employeurs de la région sur les avantages d’une main-d’œuvre diversifiée issue de l’immigration.

    Le Collège Boréal est appuyé par le ministère fédéral de l’Immigration (IRCC) et le ministère du Travail, de la Formation et du développement des compétences de l’Ontario. Cela lui permet d’offrir des programmes et services de qualité aux résidents permanents, réfugiés acceptés et personnes protégées, demandeurs d’asile, résidents temporaires, citoyens naturalisés et étudiants internationaux.

    Un deuxième article suit concernant les services offerts aux nouveaux arrivants par La Cité en partenariat avec le CFGT.

     

    Autres Articles