2 Décembre 2022

    Il n’y aura pas de passage piétonnier sur la 9e Rue

    Des représentants de l’École Passeport Jeunesse, composés d’élèves et de parents, avaient adressé aux élus du conseil municipal, lors d’une séance ordinaire, une demande à la Ville afin de créer un passage pour piétons sur la 9e Rue à proximité du Collège Boréal et de l’École Passeport Jeunesse. Cette demande n’a toutefois pas été acceptée. 

    La délégation qui réclamait un passage piétonnier expliquait qu’en raison des limites liées à la taille de l’école, certains cours sont offerts dans une section du centre universitaire. Les étudiants de l’École Passeport Jeunesse doivent effectuer des allers-retours entre les deux bâtiments et, à leur avis, cette zone est dangereuse. 

    La personne responsable d’exa-miner le dossier à la Ville de Hearst a consulté le manuel Provincial Pedestrian Crossing Treatments et constaté qu’il ne serait pas légal d’acquiescer à cette demande. 

    Le manuel stipule que les passages pour piétons ne doivent pas se trouver à moins de 200 mètres d’un autre passage, ce qui est le cas dans le dossier qui nous intéresse. Le passage piétonnier situé à l’intersection de la rue Edward et de la 9e Rue n’est qu’à environ 102 à 115 mètres du corridor demandé. 

    Le Guide de conception géométrique des routes cana- diennes fournit également la distance de visibilité d’arrêt minimale pour les véhicules roulant à une vitesse définie. Or, un véhicule circulant à 50 km/h nécessiterait entre 60 et 110 mètres de visibilité directe d’un passage piétonnier. Dans ce cas, la courbure du pont qui traverse la rivière Mattawishkwia ne fournit pas la distance de visibilité minimale permettant aux conducteurs de réagir en toute sécurité au passage pour piétons. 

    Selon la documentation de la Ville, des discussions ont eu lieu à ce sujet lors de la réunion du 16 juin de la Commission des services policiers. La Munici- palité a été informée que la principale cause d’accidents liés aux passages piétonniers est la distraction au volant. 

    Sur la base des exigences de sécurité susmentionnées, la Municipalité estime qu’elle ne peut pas créer en toute sécurité un passage pour piétons à l’emplacement proposé, car son installation pourrait augmenter le danger associé à la traversée de la rue. 

    Cependant, l’arrêté de circulation de la Ville de Hearst stipule que les zones scolaires sont définies comme « une rue ou une portion de rue à une distance de 150 m le long de la route dans les deux sens au-delà des limites du terrain utilisé aux fins d’une école ». Cette demande a fait ressortir le fait que la Ville a omis d’aménager la zone scolaire suite à l’ouverture de l’École Passeport Jeunesse. Il faudra donc agrandir ladite zone scolaire à proximité de l’école et déplacer les panneaux de limitation de vitesse à 40 km/h plus au sud sur la route 583 Sud. 

    Le déplacement du panneau de limitation de vitesse de la zone scolaire du côté sud du pont, combiné à l’installation de l’indicateur de limitation de vitesse, devrait contribuer à ralentir la circulation et à sensibiliser les automobilistes. La Police provinciale de l’Ontario a également proposé d’entreprendre une patrouille ciblée dans ce secteur pour mieux faire connaitre la limite de vitesse réduite. 

    Photo : Steve Mc Innis

    Autres Articles