27 mai 2022

    Hearst : les dépenses en construction ont considérablement baissé en 2021

    Les dépenses en construction ont pratiquement baissé de moitié en 2021 comparativement à 2020. L’explosion des prix du bois d’oeuvre lors de la dernière saison estivale a probablement fait une grosse différence en ce qui concerne les projets et l’ampleur de ceux-ci. 

    En 2021, la Ville de Hearst a remis 96 permis de construction comparativement à 111 l’année précédente. Un total de 9 228 700 $ a été investi dans la communauté cette année comparativement à 17 406 410 $ en 2020. Il s’agit d’une baisse de 53 %. Si l’on compare à 2019, c’est un retour à la normale. Selon les chiffres de la Ville, l’exercice financier 2020 démontrait des dépenses en construction très élevées comparativement à la moyenne des années précédentes. 

    Grâce à la vente de permis de construction, la Ville a quand même pu ajouter 42 583,43 $ à ses coffres pour l’année 2021. 

    Les chiffres des secteurs résidentiel et industriel sont très semblables d’une année à l’autre. Quant à l’industriel, six permis ont été délivrés les deux années, et les dépenses s’élèvent à 3 646 000 $ en 2021 comparativement à 3 426 000 $ en 2020. Pour le résidentiel, 72 permis ont été approuvés en 2021 pour 2 243 960 $ de dépenses alors qu’en 2020, 73 avaient été accordés pour une somme de 2 502 500 $. 

    La différence se retrouve au palier commercial et industriel. En 2021, 18 permis de construction ont été remis par la Ville de Hearst pour un total de 3 338 740 $ de dépenses comparativement à 30 permis décernés en 2020 pour 11 462 901 $ d’investissement. En 2020, entre autres, le déménagement de la pharmacie Novena avait fait gonfler les dépenses en termes de construction locale. 

    Est-ce qu’en 2021 les propriétaires et les gens d’affaires ont été plus prudents à cause de la pandémie de la COVID-19 ? L’augmentation flagrante des couts du bois d’oeuvre de l’été dernier a-t-elle aussi contribué à refroidir les ardeurs du monde des affaires ? 

    À l’été 2020, le prix des produits forestiers a atteint des niveaux records. Les experts en économie évaluaient des augmentations à la hauteur de 20 % comparativement à la même date l’année précédente. 

    Autres Articles