2 Décembre 2022

    Hearst a finalement des fonds pour le réservoir d’eau

    Après plusieurs tentatives d’obtenir le financement nécessaire pour effectuer les travaux de réfection aux réservoirs de l’usine de traitement de l’eau potable à Hearst, le projet a finalement été accepté, per- mettant l’obtention de fonds provenant du provincial et du fédéral, jusqu’à un maximum de 1 000 514,52 $ sous le programme d’infrastructure Investir dans le Canada. 

    Les gouvernements provincial et fédéral s’engagent à fournir respectivement 33,33 % et 40 % des couts du projet estimés à 1 364 400 $ aux réservoirs d’eau potable de Hearst. Pour l’année 2022, les dépenses seront à l’intérieur du budget en capital déjà approuvé par le conseil municipal. 

    Pour l’année 2023, le conseil devra prévoir le montant de la part municipale à son budget capital pour un montant maximal d’environ 160 000 $ grâce au Fonds ontarien pour l’infra-structure communautaire qui sera versé au cours de la prochaine année. 

    L’appel d’offres sera lancé cet automne dans le but de sécuriser une entente avec une entreprise et commencer les travaux au printemps 2023. 

    À l’instar de la réfection du centre récréatif Claude-Larose, les prévisions budgétaires pour ce projet ont été complétées pendant la dernière année et ne comptent pas le taux d’inflation des derniers mois. La Ville avait reçu des soumissions pour les travaux à l’aréna et à la piscine s’élevant presque au double du montant prévu au départ. « Contrairement au projet de l’aréna, nous avons eu les prix pour ce projet pendant la pandémie de COVID-19 », indique le directeur général de la Ville de Hearst, Éric Picard. « Les prix pour l’aréna dataient de 2019. Il demeure qu’on peut toujours avoir une surprise, mais nous ne devrions pas. » 

    Autres Articles