6 octobre 2022

    GreenFirst pourrait chercher des solutions pour rejeter ses effluents

    L’entreprise Produits forestiers GreenFirst a contacté la Ville de Hearst au sujet de la possibilité d’avoir recours au système d’eau et d’égouts municipal pour se débarrasser du condensat d’un nouveau séchoir à bois continu. Toutefois, l’ajout de cette installation au site de Hearst n’est pas encore confirmé.

    La substance en question est un mélange d’eau et de composés organiques provenant de la vapeur du bois passant dans le séchoir. La nouvelle installation mentionnée produit davantage de condensat comparé à un séchoir discontinu, soit un sur plus d’environ 15  m³ à plus de 26 m³ sur une base quotidienne. En outre, selon la première évaluation du projet, les caractéristiques de l’effluent demanderaient un traitement spécifique avant le dépôt du liquide afin de respecter les critères de la Ville de Hearst et de l’autorisation environnementale (AE) en matière de déversement.

    Qui plus est, si la compagnie décide d’aller de l’avant avec l’installation de ce nouveau séchoir, la Ville pourrait mettre en place d’autres procédures en vue de protéger davantage le traitement des eaux et d’égouts municipaux, y compris un accord écrit entre les deux parties obligeant GreenFirst à payer les couts supplémentaires liés au dépassement des rejets d’effluents. Il pourrait également demander à l’entreprise de mesurer le volume du liquide pour déterminer les frais de service ainsi que rendre obligatoire l’usage d’un clapet antiretour afin d’éviter la contamination du système d’eau, dans le cas où des produits chimiques seraient ajoutés au traitement.

    GreenFirst pourrait aussi avoir recours à d’autres moyens de déversement et de traitement du condensat, soit en l’évaporant, en construisant des lagunes pour traiter l’effluent avant de le rejeter dans l’environnement ou même en l’utilisant pour l’irrigation de terres. Or, chacune des alternatives engendrerait des dépenses supplémentaires et des exigences gouvernementales à respecter. Le département des Travaux publics et Ingénierie de la Ville de Hearst offrira au conseil municipal des mises à jour à mesure que le projet avance.

    Autres Articles