19 mai 2022

    FRANCOPRESSE – Cette semaine sur la colline : Les camionneurs s’installent, Erin O’Toole prend la porte et les libéraux respectent une promesse.

    Inès Lombardo – Francopresse

    « Le feuilleton de la colline » est une nouvelle rubrique hebdomadaire de Francopresse où notre correspondante parlementaire présente une rétrospective des enjeux et activités qui ont animé le Parlement cette semaine.

    Plus sur la francophonie

    • Le projet de modernisation de la Loi sur les langues officielles reporté

    L’échéance des 100 jours promise par les libéraux pour déposer ce nouveau projet de loi est arrivée à terme le 3 février. La veille, le cabinet de la ministre des Langues officielles, Ginette Petitpas Taylor, justifiait ce « léger report » par la prise en compte du jugement rendu par la Cour d’appel fédérale, le 28 janvier dernier, sur les services d’aide à l’emploi en français en Colombie-Britannique qui pourrait avoir un impact sur la Partie VII de la Loi sur les langues officielles.

    Lire : Langues officielles : Le dépôt du projet de loi «légèrement retardé»

    Ce jugement confirme que le gouvernement fédéral a manqué à ses obligations d’appuyer le développement des communautés francophones et acadiennes. Toutefois, la Cour d’appel donne raison au gouvernement sur la conséquence de transférer des responsabilités fédérales aux provinces en matière linguistique.

    On vous en reparle sur Francopresse la semaine prochaine !

    • Projet de loi C-11 – Loi sur la radiodiffusion

    Les libéraux avaient promis le dépôt d’un deuxième projet de loi dans les 100 premiers jours d’un nouveau gouvernement : celui sur la réforme de la Loi sur la radiodiffusion. Une promesse tenue cette fois par le ministre de Patrimoine canadien, Pablo Rodriguez, qui a déposé le projet de loi C-11 le 2 février, soit 24 heures avant l’échéance promise.

    Le projet de loi C-11 veut contraindre les géants du web à contribuer financièrement à la création et à la découverte de contenu culturel canadien. Du côté des francophones en situation minoritaire, le ministre a assuré qu’il va y avoir « plus d’argent dans le système pour la création en général, auquel auront accès des producteurs francophones, du Québec ou de toute autre région au Canada ».

    Plus de détails la semaine prochaine sur Francopresse.

    • Immigration : une volonté de « moderniser » le système

    Le ministre d’Immigration Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), Sean Fraser, en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse présentée uniquement en anglais.

    Le ministre prévoit notamment de réduire les inventaires de demandes d’immigration et de citoyenneté au Canada ; soutenir le personnel supplémentaire qui accueille les immigrants et réduire les délais de traitement pour les visas de visiteurs et la preuve de citoyenneté. Ceci, dans un contexte où 80 à 90 % des étudiants africains francophones ont vu leur demande de permis d’étude refusée au Québec entre 2020 et 2021 et où les délais d’attente pour l’obtention d’une résidence permanente au Québec sont devenus un « enfer ».

    L’embauche d’environ 500 nouvelles personnes affectées au traitement des demandes, à la numérisation des demandes et à la réaffectation du travail entre les bureaux d’IRCC dans le monde est aussi prévue.

    Des camionneurs à Ottawa et la porte pour Erin O’Toole

    • Les conservateurs montrent la sortie à Erin O’Toole

    Erin O’Toole a dû faire face à un vote de confiance de son caucus le 2 février. Il a été remplacé par la députée manitobaine Candice Bergen, qui assurera l’intérim à la direction du parti en attendant l’élection d’une nouvelle personne à la tête du parti lors du prochain congrès national, en 2023.

    Lire : Fin d’Erin O’Toole à la tête du Parti conservateur : Candice Bergen assurera l’intérim

    • Les «excuses» d’Élections Canada

    L’organisme a rendu public son rapport sur l’élection fédérale de septembre dernier. Des 44 communautés des Premières Nations situées dans le nord-ouest de l’Ontario, trois, à savoir Cat Lake, Poplar Hill et Pikangikum, dans la circonscription de Kenora, n’avaient pas de bureaux de scrutin le jour de l’élection, malgré ce qui avait été initialement communiqué par Élections Canada.

    En outre, 90 000 votes postaux ne sont pas parvenus à temps pour être comptabilisés par Élections Canada.

    Analyse et état des lieux à lire sur Francopresse la semaine prochaine.

    • Débats sur les camionneurs à Ottawa

    Lors de la reprise des travaux parlementaire lundi, des débats houleux ont eu lieu en Chambre entre conservateurs et libéraux, sur la présence des camionneurs dans la capitale. Le Parlement a repris en mode hybride, notamment pour M. Trudeau, qui a été déclaré positif à la COVID-19 lundi 31 janvier. Plusieurs élus, dont Justin Trudeau et Yves-François Blanchet, ont demandé aux camionneurs de quitter Ottawa en conférence de presse en début de semaine.

    Le sujet a également provoqué une division chez les conservateurs. Une partie de l’aile droite du parti a notamment reproché la confusion d’Erin O’Toole pour son revirement de position sur la manifestation de camionneurs, la semaine dernière.

    En outre, le Comité permanent de la sécurité publique de la Chambre des communes a approuvé à l’unanimité une motion déposée par le député néodémocrate Alistair MacGregor pour convoquer les représentants du site de financement participatif GoFundMe à répondre aux questions des députés, en ce qui a trait à la collecte de fonds ayant permis de financer la manifestation des camionneurs arrivés à Ottawa le 28 janvier dernier.

    Plus de 10 millions de dollars ont été amassés via la plateforme en ligne, un montant prévu pour couvrir les dépenses des camionneurs sur place.

    • 50 millions $ pour la construction de logements pour les ménages noirs

    Ahmed Hussen, ministre du Logement et de la Diversité et de l’Inclusion, en a fait l’annonce le 1er février. Ce financement, remis par l’entremise du Fonds national de co-investissement pour le logement (FNCIL), aidera les organismes dirigés par des personnes noires à construire des logements et à accroitre le nombre de logements abordables pour les ménages locataires noirs au Canada.

    Citation de la semaine

    « Il y a des gens qui commencent à en avoir ras le pompon [des mesures sanitaires]. C’est normal. Votre message a été entendu. Mais il ne faut pas confondre manifestation et occupation. On est dans le segment le plus hostile de ce qui était à l’origine bon enfant. »

    Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois, 1er février 2022.

    Photo : Luis Valiente – Pixabay

    Photo : Mélanie Tremblay – Francopresse

    Autres Articles