23 mai 2022

    Est-ce qu’il faut un centre permanent de prévention des surdoses à Timmins ?

    Un comité du Bureau de santé Porcupine (BSP) invite la population à participer à un sondage afin d’évaluer s’il serait nécessaire d’instaurer un centre de prévention des surdoses à Timmins pour répondre aux besoins régionaux liés aux problèmes de dépendances. 

    Un site de ce genre comprend des services complémentaires, notamment le counselling et l’éducation des clients, en vue d’aider les personnes ayant des problèmes liés à la consommation de substances. 

    Le sondage fait partie d’une étude réalisée par un groupe de résidents de l’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO). Sous la supervision du comité de Stratégie antidrogue de Timmins, cette étude permettra d’évaluer la faisabilité ainsi que la nécessité d’un tel centre, et de planifier un site de services de consommation et de traitement. 

    Au sein de la région sanitaire du BSP, le taux de décès liés aux opioïdes était pratiquement trois fois plus haut en 2022, comparativement au reste de l’Ontario. « Il nous faut mettre en place dans la communauté plus de stratégies et de services pour faire face à la crise des opioïdes, y compris des services de consommation et de traitement, améliorer la vie des personnes aux prises avec des troubles concernant l’usage de substances et favoriser la santé des gens en général », déclare la Dre Samson, coresponsable des services de traitement des dépendances à l’Hôpital de Timmins et du district, et superviseure clinique de l’étude de faisabilité sous la gestion de l’EMNO. Grâce à cet effort de consultation communautaire, le BSP souhaite recueillir les idées et préoccupations des gens pour soutenir le processus de demande de financement fédéral et provincial. 

    Autres Articles