2 octobre 2022

    Des élections municipales dans toutes les communautés de la 11

    Si plusieurs maires et conseillers sont élus par acclamation, d’autres devront défendre leur titre ou convaincre leur population de leur offrir un premier mandat.

    Kapuskasing

    Le maire de Kapusasing, David Plourde, aura droit à un autre mandat puisque personne ne s’est présenté pour le poste de maire. Toutefois, 11 contribuables kapuskois espèrent obtenir l’un des six postes de conseiller. Les conseillers sortants Julien Boucher, Martin Credger et Sébastien Lessard tirent leur révérence contrairement à Ken Munnoch, Bruce Newton et Guylaine Scherer qui sollicitent un autre mandat.

    Huit autres citoyens ont des aspirations à la politique municipale. Mélanie Breton, Yvon Carrière, Michel Courchesne, Martin Dinnissen, Joey Fortier, Gary Fortier, Rick Lafleur et Anne-Marie Leblanc ont tous remis la documentation nécessaire pour apparaitre sur le bulletin de vote de Kapuskasing. Rick Lafleur et Martin Dinnissen étaient conseillers lors du mandat 2014-2018 et avaient été défaits en 2018.

    Opasatika

    À Opasatika, le maire sortant Denis Dorval a cédé son poste et Jacques Dorval est l’unique personne à s’être présentée pour obtenir le poste. C’est au niveau des conseillers que les contribuables seront appelés à élire.

    Les quatre conseillers sortants, Hélène Jean, Alain Pineault, Reynald Marin et Maxime Turgeon se représentent. Trois autres personnes apparaitront sur le bulletin de vote : Donald Chevrier, Gaston Tremblay et Raymond Sigouin qui suit les traces de son frère, le maire de Hearst Roger Sigouin, et qui a travaillé pour la municipalité d’Opasatika une trentaine d’années.

    Cochrane

    Le maire sortant Denis Clément devra défendre son poste auprès de Peter Politis qui tente sa chance de nouveau. Lors de la dernière élection en 2018, Peter Politis était le maire sortant et avait perdu l’élection aux mains de Denis Clément avec seulement cinq votes de différence.

    Sept personnes sollicitent l’un des six postes de conseiller. Deux conseillers du dernier mandat se représentent, soit Robert Hutchinson et Rodney Hoogenhoud. Les quatre autres, Daniel Bélisle, Desmond O’Connor, Todd Calaiezzi et Frank Sisco Jr ont préféré céder leur siège.

    Deux autres hommes et trois femmes seront également sur le bulletin de vote : Daniel Brunet, Marck Recoskie, Susan Daisy Nelson, Sylvie Charron-Lemieux et France Bouvier.

    Moonbeam

    La mairesse sortante de Moonbeam, Nicole Fortier Levesque, se représente pour l’obtention d’un deuxième mandat. Toutefois, le conseiller et ancien candidat conservateur à la dernière campagne électorale provinciale, Éric Côté, demande la confiance des contribuables pour le poste de maire.Rappelons qu’il avait été défait face à Guy Bourgouin en juin dernier.

    Un autre qui a fait partie de la dernière élection provinciale, cette fois-ci auprès du parti libéral de l’Ontario, Matthew Pronovost, fera partie de la campagne électorale. Celui-ci sollicite l’un des quatre mandats de conseiller tout comme les conseillers sortants Michel Harvey, Hélène Le Saux Néron et Jessica Gibson Demers. S’ajoutent à cette liste, les noms de Nadine Morin, Luc Léonard et Jaques Della Pieta.

    Fauquier-Strickland

    La mairesse de Fauquier- Strickland, Madeleine Tremblay devra défendre son titre puisque Robert Courchesne souhaite obtenir son poste. En 2018, Mme Tremblay avait obtenu 76,4% des votes contre 23,6 % pour l’aspirant maire Daniel Michaud. Pour les quatre postes de conseiller, premièrement les échevins sortants Roger Brunet, Jacques Demers et Jean-Guy Marcoux ont décidé de se retirer de la politique municipale. Seule Priscilla Marcoux souhaite être réélue. Les autres noms qui apparaitront sur le bulletin de vote du 24 octobre prochain sont Luc Albert, Sylvie Albert, Lise Breton Gagnon, Claude Brunet, Jules Gendron et Anne-Lynn Kucheran.

    Smooth Rock Falls

    Il y aura de l’action à Smooth Rock Falls alors que trois personnes se présentent à la mairie et neuf aux postes de conseiller.

    L’actuelle mairesse, Sue Perras, qui obtenu le poste de maire depuis le départ de Michel Arseneault au cours de la dernière année, devra défendre son travail puisque Patrick Robert et Kevin Somer souhaitent obtenir la confiance des contribuables.

    Patrick Robert qui était du dernier conseil municipal ne sollicite pas de nouveau mandat contrairement à ses collègues Daniel Alie et Marc Blais.

    Les sept autres candidats pour l’obtention de l’un des quatre postes de conseiller sont Jean Couture, Brian Eagles, Tia Marshal, Leslie Gagnon, Elianne Gervais, Denise Pelletier et Angèle Rochon.

    Val Rita-Harty

    Finalement à Val Rita-Harty la mairesse Johanne Baril devra défendre son titre contre Rosane Parent. En 2018, Mme Baril avait obtenu la mairie avec 60,98 % des votes (186 votes) contre son adversaire Laurier Bourgeois qui a obtenu 39,02 % (119 votes).

    Contrairement à l’élection 2018, la population de cette communauté devra choisir quatre conseillers parmi les sept personnes en lice. Les conseillers sortants, Angèle Beauvais, Roger Lachance, Carole Lessard, et Alain Tremblay, se représentent tous. Les noms de Tim Coombs et Christiane Potvin seront également sur le bulletin de vote. Élections scolaires Au niveau scolaire, Chantal Couture-Rancourt est la seule à s’être portée candidate du Conseil scolaire catholique de district des Grandes Rivières zone H. Même chose pour Lucie Paquin au Conseil scolaire public du Nord-Est de l’Ontario zone G. Personne n’a sollicité le mandat de quatre ans au Northeastern Catholic District School Board zone A.

    Après l’élection, les nouveaux élus seront assermentés pour être en poste le 15 novembre.

    Autres Articles