14 août 2022

    Des ateliers de respiration consciente à Hearst

    De passage à Hearst dernièrement, Juliane Lacroix a profité du moment pour offrir des ateliers de respiration consciente aux gens de la région. Les sessions se déroulaient au gymnase de l’École catholique Pavillon Notre-Dame et duraient un peu plus de deux heures. Une quinzaine de participants se sont joints à l’atelier de dimanche tandis que 25 étaient présents à celle de lundi : un total de 40, ce qui était l’objectif de Juliane. Le dépassement de soi et l’ouverture d’esprit étaient des mots-clés. La tournure de l’évènement a enchanté l’organisatrice. « J’ai été impressionnée par le niveau de participation et d’ouverture des gens de ma communauté ! » La majorité des personnes étaient de la gent féminine, mais peut-être que les prochaines fois plus d’hommes seront tentés de faire l’expérience. 

    La respiration consciente c’est une pratique qui convient à tous. Les participants arrivaient avec leur tapis de yoga, leur doudou, un oreiller, un masque pour les yeux et un cahier, si jamais ils voulaient prendre des notes durant l’atelier. « J’ai enseigné deux techniques de respiration qui permettent de calmer son corps et d’apaiser son esprit : la cohérence cardiaque et la respiration 4-7-8. J’ai aussi démontré deux techniques qui activent le corps et qui font sécréter de la sérotonine : la respiration de la joie et la technique de respiration Wim Hof. Cette dernière est celle que je pratique d’ailleurs tous les matins », affirme Juliane. 

    Elle a aussi présenté les bienfaits à court et à long terme d’une pratique régulière de la respiration consciente, par exemple une meilleure gestion du stress au quotidien, une diminution de l’insomnie et de la dépression, une amélioration du système immunitaire, une meilleure concentration, un boost d’énergie et une augmentation de la capacité pulmonaire, ce qui est très utile chez les athlètes. Tout ce que Mme Lacroix propose lors de ces ateliers peut être fait au rythme du participant. Si les gens veulent plus d’intensité, ils peuvent respirer par la bouche lors de certaines techniques. La jeune coach répète à plusieurs reprises que tout le monde est en contrôle de son corps et chacun doit respecter son rythme et ses limites. Le but est d’explorer de nouvelles sensations et voir ce qui plait aux participants. 

    L’atelier s’est terminé avec une session de respiration musicale au cours de laquelle les participants respirent au rythme d’une trame sonore pendant une vingtaine de minutes, leur permettant ainsi de lâcher prise de leur monkey mind afin de savourer le moment présent. « Le cerveau analytique est mis sur pause tandis que la glande pinéale est activée, permettant ainsi une clarté d’esprit et un niveau élevé de conscience. » J’appelle ça faire un reset à sa journée », dit-elle. La session s’est conclue avec une longue relaxation où chacun a pu profiter d’un moment de détente absolu. « Ce fut une expérience enrichissante pour tous ! Ça ne me donne que le gout de poursuivre ma mission de coach qui est d’initier le plus de gens aux pouvoirs de la respiration en présentant des outils que tous peuvent utiliser dans leur quotidien pour gérer leurs émotions et améliorer leur condition de santé. La respiration consciente, c’est gratuit, accessible à tous et ça peut faire des miracles », exprime avec enthousiasme Juliane. 

    Photos : Renée-Pier Fontaine

    Autres Articles