26 septembre 2022

    Des antivax font circuler une fausse lettre du gouvernement ontarien

    ÉMILIE PELLETIER

    Initiative de journalisme local — Le Droit

    Le ministère de la Santé de l’Ontario a contacté la Police provinciale de l’Ontario (PPO) après avoir appris qu’une lettre falsifiée circule actuellement au sein du mouvement anti-vaccin.

    Dans cette fausse lettre, l’auteur se fait passer pour la ministre de la Santé Christine Elliott et la Solliciteure générale Sylvia Jones, et s’adresse à des ministres fédéraux dont le nom cité ne correspond pas au ministère indiqué.

    L’auteur laisse entendre que le gouvernement ontarien est préoccupé par « un nombre croissant de gens qui n’ont aucune considération pour la sécurité d’autrui » et qu’il demande « la criminalisation et l’appréhension » des Canadiens qui ne sont pas pleinement vaccinés.

    Plusieurs membres du mouvement anti-vaccin de l’Ontario ont partagé une capture d’écran de cette fausse lettre en affirmant qu’il s’agissait d’un brouillon ayant fait l’objet d’une fuite de document.

    « Aucune lettre de ce genre n’a été rédigée ou envoyée par la ministre Elliott ou la ministre Jones », a fait savoir le bureau de la ministre Elliott.

    « La falsification de documents est une infraction criminelle », et la lettre, qui circule depuis le 3 décembre, a été renvoyée à la PPO, a noté le ministère de la Santé.

    Autres Articles