23 mai 2022

    Des animaux de compagnie sont malades comme des chiens

    La toux de chenil, savez-vous c’est quoi ? Cette maladie canine se transmet de chien en chien facilement et est très contagieuse. Le symptôme principal est, tel que le nom l’indique, une toux prononcée. Depuis le dernier mois, un variant de ce virus est en train de se propager dans le Nord de l’Ontario, au point où les propriétaires de chien doivent isoler leur animal pour éviter d’aggraver la situation.

    Cynthia Rhéaume, propriétaire de Chews and Snooze Boarding Kennel, a été obligée de fermer son entreprise à la fin septembre en raison de la toux de chenil. Le problème a été porté à son attention il y a un mois lorsqu’un client est venu dans son chenil avec son chien. L’animal présentait un éternuement assez sévère. Elle ne s’en est pas rendu compte sur le coup, mais lorsqu’un autre chien a présenté les mêmes symptômes, elle a dû agir.

    Mme Rhéaume a communiqué avec plusieurs vétérinaires de la région lui informant qu’une fermeture temporaire de son entreprise et un confinement des animaux pour une durée de 14 jours sont suggérés, en vue d’arrêter la transmission du virus aéroporté. Certaines des bêtes ont eu besoin d’antibiotiques, mais la plupart n’ont manifesté que des symptômes légers.

    Un problème qui ne date pas d’hier

    La toux de chenil est un terme général employé pour décrire la famille des maladies respiratoires chez les chiens. Plusieurs virus ou bactéries peuvent causer une telle infection, dont l’adénovirus de type 2, le virus parainfluenza canin, le coronavirus canin et la bactérie Bordetella bronchiseptica.

    Dans le pire des cas, la toux de chenil peut se développer en d’autres maladies telles que la pneumonie.

    « Il se transmet facilement d’un chien à l’autre par contact direct, gouttelettes d’aérosol ou contact avec des surfaces contaminées comme des bols de nourriture et d’eau, des jouets ou dans les chenils, éclaircit la vétérinaire de Kapuskasing Veterinary Services. Les chiens enfermés sont les plus [affectés]. »

    Causes du problème

    Dans un article de la CBC du 3 octobre, la journaliste Natalia Goodwin a entretenu Dr Scott Weese, professeur agrégé du Collège des Vétérinaires de l’Ontario. Ce dernier croit que la hausse des « chiots de la pandémie » pourrait être une des causes principales de la contagion : le plus de chiens interagissent à l’extérieur, le plus le virus se propage.

    Il soupçonne également que les vétérinaires sont surchargés par l’augmentation des animaux de compagnie et, de ce fait, plusieurs chiens n’ont pas eu la chance de se faire vacciner.

    Afin de protéger les chiens, la Dre Ramkumar dit que les propriétaires devraient s’assurer que leur animal est vacciné, et que les surfaces infectées soient soigneusement nettoyées.

    Autres Articles